Histoire

L’anthropologue Mohamed Saridj publie un nouvel ouvrage intitulé «Tlemcen aux racines profondes»

Publié par Dk News le 24-10-2018, 16h28 | 91
|

«Tlemcen aux racines profondes: aspects toponymiques, éponymiques, anthroponymiques et onomastiques»  est le titre du nouvel ouvrage que vient de publier anthropologue Mohamed Saridj dans une maison d’édition de Tlemcen.

Présenté mardi à la maison de la culture «Abdelkader Alloula», cet ouvrage revisite l’histoire de Tlemcen à travers la toponymie et se veut une tentative d’expliquer les termes d’emprunts toponymiques et anthroponymique et leur interprétations à travers les différentes civilisations qui se sont succédées dans la région ouest de l’Algérie depuis avènement des phéniciens et l’implantation de leurs comptoirs commerciaux à la ville de Tyr (Liban) passant par Carthage en Tunisie, Tenes, Chlef, Mostaganem, Tlemcen, Tanger jusqu’au port de Cartagene en Espagne, a souligné son auteur. Mohamed Saridj tente en sus d’expliquer plusieurs termes toponymiques de la ville de Tlemcen et ses environs tels que Agadir, Tagrart, Metchkana, Tafrata, Hennaya et Kissaria. A travers les noms d’emprunt, l’auteur chercheur met en évidence et à la disposition du lectorat tout un champ cultivé et semé de bonnes graines à la fois sémiotique et sémantiques.

Dans ce travail de 306 pages, l’auteur tente non seulement de diffuser des informations précieuses et fondamentales pour les chercheurs et historiens et autres mais aussi de «faire rayonner toute la lumière décryptée pendant les moments de la découverte de ces gisements de connaissances».

Né en 1953 à Khémis dans la vallée des Beni Snous (Tlemcen), Mohamed Saridj est titulaire d’un doctorat d’Etat de l’université de Nice «Sophia Antipolis» (France).

Il est l’auteur d’une quinzaine de livres dont «La verveine fanée», «Monographie tribale des alentours de Tlemcen», «Artisanat et traditions berbérophones, Ayrad de Beni Snous», «Benabdelkrim El Meghili» et autres sur le patrimoine et l’histoire.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.