Arrêt de la station de dessalement d'El Hamma (Alger): des mesures pour assurer l'alimentation en eau potable

Publié par DK News le 07-11-2018, 19h10 | 10

La Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL) a pris des «mesures préventives» pour garantir l'approvisionnement continu de la population en raison de l'arrêt de la station de dessalement d'El Hamma, du 4 au 8 novembre pour entretien périodique, a fait savoir le directeur d'exploitation de l'eau, Slimane Bounouh.

La station de dessalement d'El Hamma assure, au quotidien, 200 000 m3 d'eau potable, soit le cinquième (1/5) des besoins de la capitale.

L'approvisionnement quotidien des 57 communes de la capitale en eau potable est estimé à 1,2 million m3.

Dans une déclaration à la presse au terme d'une visite de terrain à la station de dessalement d'El Hamma, M. Bounouh a indiqué que des perturbations dans la distribution d'eau potable ont été enregistrées à l'est et au centre de la wilaya d'Alger du 4 au 8 novembre, en raison des travaux d'entretien périodique.

Pour remédier à ce manque durant 4 jours, Seaal a recouru à d'autres sources pour assurer l'approvisionnement en eau potable, a-t-il déclaré précisant qu'il s'agit du barrage de Taksebt à Tizi Ouzou (200.000 M3 /jour), de sept puits remis en service à El Hamiz (7000 M3/ jour) et de la station de Fouka (500 M3/jour).

Seaal a fait le choix, durant ces jours, d'assuré un approvisionnement en eau potable aux habitants de la capitale entre 6h00 et 20h00 avec des coupures durant la nuit pour permettre le remplissage des réservoirs, a-t-il indiqué.

Les travaux de maintenance et d'entretien périodique de la station de dessalement d'El Hamma seront achevés jeudi à 9h00 du matin, ce qui permettra une reprise de l'approvisionnement en eau potable 24h/24h, a précisé M. Bounouh.

Le chef du centre d'appels Seaal de Bir Mourad Raïs, Bilal Boussidi a fait état de l'organisation d'une campagne de sensibilisation au profit des clients de la Seaal sur l'arrêt périodique de la station de dessalement d'El Hamma pour des travaux de maintenance, indiquant que les appels des citoyens ont porté essentiellement sur le taux d'avancement des travaux vu qu'ils étaient informés au préalable de ces perturbations.

Du dimanche au mercredi, le centre d'appels de Bir Mourad Raïs a reçu entre 1500 et 1800 appels avec un pic de 2000 appels mercredi.