Hi-Tech

Le CRTI classé 1er à l’échelle africaine et arabe en matière de "contrôle non destructif"

Publié par Dk News le 09-11-2018, 16h19 | 14
|

Le Centre de recherche en technologies industrielles (CRTI), relevant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, vient d’être "classé premier à l’échelle africaine et arabe en matière de Contrôle non destructif (CND)" par une base de données allemande, a indiqué mercredi à Skikda son directeur, Mustapha Yahi.

Le CRTI, implanté à Alger "leader à l’échelle nationale, africaine et arabe" est l’unique institution scientifique spécialisée en contrôle non destructif (CND) qui représente un ensemble méthodes qui permettent de vérifier l'état de structures ou de matériaux sans les dégrader, a souligné à l’APS, le même cadre en marge de l’ouverture de la 6ème conférence internationale sur les technologies de soudure et l’industrie des matériaux, tenue à l’université de Skikda.

"Cette classification a tenu compte du nombre de publications, articles et travaux de recherche effectués par les établissements de recherche dépendant du centre", a précisé la même source.

De son côté, Pr. Riadh Badji, directeur-adjoint du CRTI, a indiqué que l’objectif de la conférence qui regroupe des chercheurs, des soudeurs et contrôleurs industriels d’entreprises publiques et privées de diverses régions du pays est d’échanger les expériences et faire le point sur les nouvelles technologies dans le domaine du CND particulièrement en matière de transport des hydrocarbures.

Le travail est actuellement centré sur "le développement d’une nouvelle technique de soudure et de contrôle de soudure susceptible de garantir une grande longévité à la pièce soudée", a ajouté le même cadre qui a indiqué que le CRTI assure des formations continues aux contrôleurs de soudure qui vérifient le travail des soudeurs.

Initiée par le CRTI en coordination avec l’université "20 août 1955" de Skikda, cette conférence de deux jours donnera lieu jeudi en fin d’après-midi à une rencontre avec les représentants de la société civile pour les inviter à s’intéresser davantage aux domaines de la science, a indiqué le recteur de l’université de Skikda, Salim Heddad.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.