Histoire

Armée : Le Sud-est a constitué une base et une route d’acheminement d’armes pour la Révolution

Publié par DK News le 16-11-2018, 17h43 | 16
|

Les participants à une journée d’étude sur   «l’approvisionnement et l’armement de la guerre de libération dans la   région Sud-est du pays», tenue jeudi à Ouargla, ont présenté «la zone   Sud-est du pays comme ayant été alors une base et une route sécurisées   d’approvisionnement et d’acheminement d’armes pour la Guerre de libération   nationale depuis la Tunisie et la Libye».

Dans sa communication intitulée «Approvisionnement et armement de la   Révolution dans la région d’El-Oued»,  Mohamed Saïd Aguieb de l’université   Hamma Lakhdar (El-Oued) a indiqué que cette zone a tissé d’étroites   relations avec les pays voisins, de longue date, que la Révolution a   raffermies avec la contribution des voisins à l’armement de la guerre de   libération nationale en vue d’arracher l’indépendance.  Selon l’intervenant, «les intérêts commerciaux, sociaux et la cohésion   civilisationnelle et historique ont contribué largement au raffermissement   des relations qui ont été mises en avant par les Moudjahidine de la guerre   de libération nationale pour acheminer, à travers des voies et routes   sécurisées, des armes et des fonds».

M.Aguieb a, à ce titre, évoqué les moyens adoptés par les Moudjahidine   pour l’acheminement d’armes et les personnalités ayant mené ces opérations,   à l’instar de Mohamed Issami, Abdelkader Lamoudi, Bachir Benmoussa et Ahmed   Miloudi, et d’autres ayant pris part à ces actions via l’axe   El-Oued-Biskra, avant de transporter ces armes vers la région des Aurès   (Batna).

Inscrite au titre du plan de communication du commandement de l’Armée   Nationale Populaire (ANP) au titre de l’année 2018/2019, cette rencontre,   retenue également dans le cadre de la commémoration du 64ème anniversaire   du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954, s’assigne comme   objectifs la vulgarisation de le rôle crucial et efficace joué par la zone   Sud-est dans l’approvisionnement de la glorieuse révolution en fonds et en   armes.

La rencontre a ainsi permis de braquer les lumières sur les moyens   mobilisés par les Moudjahidine de cette région pour la constitution des   cellules d’armement à partir des pays voisins, la Tunisie et la Libye,   ainsi que sur le desserrement de l’étau colonial sur les Moudjahidine des   régions du Nord.

Dans son intervention d’ouverture au nom du commandant de la 4ème Région   Militaire, le chef d’état-major de cette RM, le général Tahar Ferhati, a   souligné que «l’histoire est le souvenir référentiel des pays et une base   sur laquelle s’appuient les Nations pour assurer la jonction entre les   générations».

«Les Démarches prônées par le commandement de l’ANP visant à conférer   toute l’importance voulue à l’Histoire nationale vise la formation d’une   génération imbue des valeurs de son histoire», a conclu l’officier   supérieur.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.