Histoire

Selon des conférenciers : L'OS a joué un rôle déterminant dans le déclenchement de la Guerre de libération nationale

Publié par Dk News le 24-11-2018, 16h41 | 12
|

Les participants à un séminaire sur la   "présence du texte poétique dans le cursus éducatif" ont mis l’accent   hier à Ouargla sur la valorisation de ce genre littéraire dans la   formation de l’individu, au regard des valeurs qu’il véhicule. 

La création de l'Organisation Spéciale (OS) est une grande réalisation en raison du rôle déterminant qu'elle a joué dans le déclenchement de la Guerre de libération nationale, ont rappelé, jeudi à Oran, les participants à une journée d'étude organisée par le Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) sur cette organisation paramilitaire.

Pour le Pr. Bouchikhi Chikh, de l'université d'Oran, «le rôle de l'OS dans le déclenchement de la Guerre de libération nationale a été primordial». L'attaque de la poste d'Oran, menée par l'OS le 5 avril 1949, a eu «des résultats importants», non seulement dans le financement des actions armées, mais aussi dans l'acquisition des armes et la formation des cadres de l'organisation, a-t-il indiqué.

L'Algérie a connu entre 1919 et 1939 une période riche en événements dans le cadre du mouvement indépendantiste national. Ce mouvement aboutira, lors de la conférence du PPA/MTLD en février 1947, à la création de l'OS, considérée comme le noyau qui allait redonner vie à la résistance armée algérienne, a souligné, de son côté, Naïr Mokhtar, de l'Université Oran 1.

«Les organisateurs du congrès du PPA/MTLD en février 1947, étaient convaincus de l'importance de la création d'une organisation paramilitaire et politique pour affronter l'occupant français. Elle a été considérée comme le moyen principal dans la lutte armée future, inévitable et ce, face à la stérilité de l'action politique, de manière générale», a indiqué M. Naïr Mokhtar, ajoutant que l'OS était considérée comme l'aile armée du PPA/MTLD et allait servir, plus tard, au Front de Libération Nationale (FLN) dans le déclenchement de la Guerre de libération nationale.

Pour sa part, Fouad Mohamed Ali, de l'université Mohamed Boudiaf de M'sila, a indiqué qu'après les massacres du 8 mai 1945, l'option armée a été retenue et la création de l'OS entre dans le cadre de la préparation de la lutte armée, qui renvoie aux débuts de la résistance, car dès 1830, face aux colonialistes, les Algériens ont privilégié le combat armé et ont clairement montré leur refus du fait colonial.

Les conférenciers sont, ensuite, revenus sur l'une dans actions retentissantes de l'OS, à savoir l'attaque de la poste d'Oran, qui a eu des résultats importants, notamment sur les plans politique et psychologique, en plus de son rôle dans le financement du mouvement nationaliste.

Pour sa part, Aït Habbouche Hamid, de l'université Oran 1, est revenu sur le témoignage de feu Hocine Aït Ahmed, qui a décrit cette action et qui constitue, selon lui, une transition entre les premières résistances populaires à l'occupation et la naissance du mouvement national structuré et la création de l'OS, comme aile armée du PPA/MTLD. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.