Sports

CAN 2019 : le Cameroun privé de l'organisation, un appel à candidature lancé

Publié par Dk News le 01-12-2018, 16h41 | 3
|

La phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (15 juin-13 juillet) n’aura pas lieu au Cameroun, a décidé la Confédération africaine de football ce vendredi à Accra.

Le Comité exécutif de l'instance africaine réuni sous la présidence du Malgache Ahmad Ahamd a estimé que le Cameroun ne sera pas en mesure d'organiser la CAN 2019.

"Aujourd'hui nous avons pris la décision de retirer la CAN-2019 au Cameroun", a annoncé Ahmad Ahmad lors d'une conférence de presse, après plus de dix heures de réunion à huis clos. Le Comité exécutif va lancer un appel à candidature pour trouver un nouveau pays-hôte.

"un "cabinet" allait être mis en place pour lancer un appel d'offres et "déterminer un nouveau pays organisateur d'ici la fin de l'année" a indiqué le parton de la CAF . Le Comité exécutif a pris sa décision de retirer l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun sur la base d'un rapport dressé par sa Commission d’organisation de la CAN.

Il s’agit d’une synthèse des deux dernières inspection faites au Cameroun en octobre/novembre.

Lire aussi : CAF Awards 2018/meilleur joueur africain: Mahrez, Brahimi, Belaïli et Djabou nominés

Les conclusions ne sont pas bonnes pour le Cameroun, qui a pourtant mis les bouchées doubles ces derniers mois, dépensant des milliards de francs CFA pour être prêts dans les temps. Le Comité exécutif a demandé aux pays intéressés par la CAN 2019 de se signaler rapidement.

La CAN 2019 est la quatrième phase finale de suite à changer de pays hôte. La CAN 2013 devait avoir lieu en Libye mais avait été confiée à une Afrique du Sud censée abriter l’édition 2017.

La CAN 2015 avait été retirée au Maroc et la Guinée équatoriale avait été appelée à la rescousse. Et la CAN 2017 d’abord attribuée à l’Afrique du Sud, puis à la Libye, avait finalement eu lieu au Gabon.

L'Algérie est qualifiée pour la phase finale de la CAN2019 avant une journée de la fin de la campagne des éliminatoires. Les Verts sont en tête du groupe D avec 10 points devant le Benin (7pts), le Togo (5 pts) et la Gambie (5 pts).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.