Actualité

Pension des moudjahidine: recul à 74 % de la consommation des montants affectés

Publié par DK News le 04-12-2018, 16h06 | 10
|

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé lundi à Alger que le taux de consommation des montants affectés à la pension des moudjahidine et des ayants-droit a reculé à 74 % grâce à l'adoption de mesures financières et administratives "rationnelles".

Répondant aux membres de la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l'examen du projet de loi portant règlement budgétaire pour l'exercice 2016, M. Zitouni a précisé au sujet de paiement des charges relatives à la pension des moudjahidine et des ayants-droit que "les affectations qui leur sont mobilisées ont été consommées à hauteur de 74 % et ce suite à l'adoption d'une série de mesures financières et administratives rationnelles".

Concernant les cotisations de la sécurité sociale, le ministre a déclaré que leurs affectations financières ont été "consommées à 100 %, en dépit du fait qu'elles prévoient les cotisations des exercices 2014 et 2015, lesquelles représentent 61,39 % de la totalité du montant dû". 

S'agissant des allocations, il a indiqué que "le taux de consommation des affectations estimées à 195 millions de DA s'élève à 99,29 %", soulignant que ses services "veillent à réaliser le principe de régulation du budget qui exige un suivi mensuel, trimestriel, semestriel et annuel", ce qui leur a permis d'être pionniers en matière de consommation rationnelle des dépenses".

Il a également rappelé les efforts consentis par son département pour parachever la politique de simplification des mesures et d'allègement des documents qui a permis l'assainissement des listes des bénéficiaires, et ce en collaboration avec la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) et la Caisse des assurances sociales des non salariés (CASNOS).

Le budget fonctionnement du secteur repose sur deux volets. Le premier comprend l'aspect social à l'instar de la prise en charge des moudjahidine, des ayants droit et des grands invalides, tandis que le second comprend les aspects historique et culturel et la préservation de la mémoire nationale. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.