Actualité

FLN: les dossiers en suspens de candidature au Conseil de la nation "ne dépassent pas 10"

Publié par DK News le 05-12-2018, 17h06 | 9
|

Le coordonnateur de l'Instance dirigeante du parti du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb, a indiqué, mardi à Alger, que les dossiers "en suspens" au niveau du parti concernant la candidature à la qualité de membre au Conseil de la nation ne dépassaient pas dix (10), assurant que des "décisions adéquates" seront prises à leur sujet.

"Les dossiers en suspens au sujet de la candidature à la qualité de membre au Conseil de la nation au nom du parti ne dépassent pas 10, pour lesquels des décisions adéquates seront prises", a déclaré M. Bouchareb lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre avec l'ancien secrétaire général du parti, Abdelaziz Belkhadem, soulignant que ces dossiers ont été mis en suspens pour différentes raisons.

Soulignant que "les candidats du parti désirant occuper des postes de responsabilité en matière électorale doivent s'imprégner des valeurs et des principes du parti", M. Bouchareb a relevé que le FLN est "un réservoir des compétences et des cadres".

A une question sur le candidat du parti à la prochaine élection présidentielle, M. Bouchareb a souligné que "l'actuel mandat du président n'est pas arrivé à son terme et notre parti soutient le président de la République".

Pour sa part, M. Belkhadem a salué "la décision du président Bouteflika qui a chargé M. Mouad Bouchareb d'une nouvelle mission consistant à corriger la ligne du parti et à reconstruire ses structures conformément aux fondements reflétant le message du parti qui repose sur le rassemblement", affirmant, dans ce sens, son soutien au coordinateur de l'instance dirigeante du parti.

"Cette mission est difficile mais pas impossible d'autant qu'elle peut être concrétisée par la mise en place d'un plan d'action et le choix des moyens et des valeurs en lesquels croit le FLN", a-t-il ajouté.

M. Belkhadem a mis en avant que l'action future du FLN doit "exclure les intrus du parti et lutter contre la corruption", soulignant la nécessité de revenir au "mécanisme du vote à bulletin secret à commencer par le poste de secrétaire de Kasmate jusqu'au plus haut poste de direction".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.