Histoire

La majorité des cimetières de chouhadas en Algérie a été restaurée

Publié par DK News le 07-12-2018, 16h11 | 4
|

La majorité des cimetières de chouhadas ont été restaurés en Algérie, a indiqué le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni à l’issue de sa visite de travail effectuée jeudi dans la wilaya de Tlemcen.

Sur les 1.277 cimetières des martyrs recensées par le ministère à travers l’ensemble du territoire national, la majorité parmi ces sites a été restaurée ou en cours de restauration dans le cadre d’un co-financement avec les collectivités locales ou dans le cadre des programmes sectoriels, a fait savoir le ministre. Les sites de tortures et d’emprisonnement des moudjahidine ont été également recensés par le ministère.

Ces sites au nombre de 1.949 à travers le territoire national bénéficient également de diverses opérations de réhabilitation et de réfection, a-t-il ajouté. Le ministre a souligné, dans ce contexte, que la Constitution algérienne exhorte à l’écriture de l’histoire, de son enseignement et de sa préservation.

"L’histoire est sacrée pour les Algériens et les Algériennes de même que pour les générations passées, présentes et futures", a-t-il souligné, mettant l’accent sur l’importance de la mémoire nationale "d’où l’organisation de nombreux séminaires, un peu partout en Algérie sur la question de la mémoire nationale".

Au cours de sa visite à Tlemcen, le ministre s’est enquis au cimetière des chouhada dans la daira de Hennaya de l’opération de rénovation et de réfection effectuée dans ce lieu.

Un montant estimé à 13 millions de dinars a été allouée aux opérations de restaurations des tombes et des façades. En outre, il a baptisé le quartier de Koudia au nom de "Rostomides" et dans la daira de Mansourah, la cité universitaire 2000 lits au nom du moudjahid "Benahmed Abdelkader" (1915- 1977) qui fut l’un des premiers de l’ALN dans la région des Ouled Nhar.

Au plateau de Lalla Setti, Tayeb Zitouni a présidé l'overture des travaux d’un séminaire d’histoire organisé par l’Association nationale des grands invalides de la guerre de libération nationale, avant d’inaugurer dans la daira steppique de Sidi El Djillali une stèle commémorative dédiée aux chahids de Sidi El Djilali, El Bouihi et El Aricha.

Cette stèle réalisée comprend 389 noms des régions précitées. Sur place, le ministre a mis l’accent sur l’importance de la préservation et l’enseignement de l’histoire aux générations présentes et futures.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.