Histoire

Mostaganem : nécessité de préserver la poésie révolutionnaire féminine

Publié par DK News le 29-12-2018, 17h33 | 3
|

Les participants à une conférence historique et littéraire sur "La poésie révolutionnaire féminine durant la Guerre de libération nationale" ont insisté, samedi à Mostaganem, sur l'importance d'éditer, d'archiver et de préserver ce patrimoine poétique en tant qu'élément de la mémoire historique du pays.

"La poésie révolutionnaire des femmes témoigne des événements historiques à la double échelle nationale et locale", a estimé Omar Djamel Edine Dahmani, de l'université de Sidi Bel Abbès.

"Les femmes ont évoqué les batailles contre l'armée française, les exactions de cette dernière contre les populations, les conditions inhumaines des Algériens détenus et torturés dans les camps et prisons", a ajouté l'intervenant, estimant que "ce corpus poétique peut aider les chercheurs à décrire et relater des événements historiques et à les replacer dans leur contexte social".

Pour sa part, la chercheuse en patrimoine oral, Nadia Ayati, de la wilaya de Tlemcen, a souligné que "Goul", "Essaf" et "Zraa" sont des genres poétiques faisant partie du patrimoine oral transmis par les femmes.

"La Guerre de libération nationale constitue un des principaux sujets abordés par la femme poétesse", a-t-elle relevé. La conférencière a estimé que "ce genre de poésie Melhoun doit être classé et préservé eu égard à ses valeurs créatives et artistiques, ses messages et contenus pouvant être utilisés comme matière de réécriture de cette partie de l'histoire du pays".

Cette conférence a été organisée par la bibliothèque principale de lecture publique Dr Moulay Belhamissi du chef-lieu de wilaya. Elle a été également marquée par l'intervention de plusieurs poètes de Mostaganem, Sidi Bel Abbès, Tlemcen et Alger.

Une exposition des livres historiques, archives et manuscrits a été organisée au niveau de la galerie d'arts. Cette manifestation vise à mettre en exergue le soutien apporté par la femme à la cause nationale à travers la poésie ainsi que sa contribution à décrire par des vers de hauts faits de la révolution armée.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.