Monde

Catastrophes naturelles: au moins 234 morts au Rwanda en 2018

Publié par Dk News le 07-01-2019, 16h21 | 8
|

Les catastrophes naturelles survenues au Rwanda ont fait au moins 234 morts 268 blessés depuis le début de l'année 2018, selon une enquête officielle publiée lundi par le ministère de la Gestion des catastrophes.

En outre, plus de 15.200 logements et quelque 9.400 hectares de cultures ont été ravagés dans 15 districts les plus affectés par les aléas naturels, entre janvier et fin octobre 2018, précise ce rapport relayé par des médias locaux.

Les autorités rwandaises ont indiqué que les désastres environnementaux ont causé, dans l’ensemble, des pertes économiques directes de 230 millions de dollars (204 milliards de francs rwandais) jusqu’en Octobre 2017.

En mai 2018, les membres du comité permanent du Parlement chargé du budget avaient appelé à la création d'un Fonds spécial de secours destiné à aider les ménages sinistrés.

Chaque année, durant la saison des pluies, de grandes étendues de terre dans plusieurs localités des régions montagneuses au Nord et à l’Ouest du Rwanda sont détruites par des inondations tout en laissant des milliers de personnes sans abri.

D’après les récentes données mises à jour par le gouvernement rwandais, le pays a été longtemps vulnérable aux catastrophes naturelles sous l’effet des changements climatiques avec des catastrophes récurrentes dont notamment des pluies torrentielles, inondations, glissements de terrain et tremblements de terre.

D’après le ministère de la Gestion des catastrophes, le gouvernement a alloué des fonds pour venir en aide aux personnes dans les zones sinistrées, et a envoyé du matériel de secours pour garantir les besoins fondamentaux.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.