Société

Inde : Des milliers de manifestants contre un projet de loi défavorisant les réfugiés musulmans

Publié par Dk News le 08-01-2019, 16h41 | 2
|

Des milliers de personnes ont manifesté lundi contre un projet d'accorder dans le nord-est de l'Inde la citoyenneté à des réfugiés appartenant à diverses communautés religieuses à l'exception notable des musulmans. La législation controversée, si elle était adoptée, concernerait les millions de personnes ayant fui ces dernières décennies le Bangladesh, le Pakistan et l'Afghanistan, pour s'installer dans ces régions septentrionales. 

En application de ce texte, qui pourrait être présenté dès mardi au Parlement d'après l'agence de presse PTI (Press Trust of India), deviendraient Indiens les membres de plusieurs communautés religieuses, comme les hindous, les chrétiens et les sikhs, originaires de ces trois pays et ayant vécu au moins six ans en Inde, les musulmans étant explicitement exclus. 

Les manifestants ont brûlé des copies de ce projet de loi au cours de défilés dans l'Assam, un Etat indien de 33 millions d'habitants qui a été par le passé le théâtre de violences entre réfugiés et autochtones, ces derniers affirmant avoir perdu des terres et des emplois au profit des nouveaux arrivants. 

«Ce n'est que la première étape de notre mouvement», a averti Palash Changmai, le secrétaire général d'une organisation étudiante qui a participé à la manifestation. 

Pour ses détracteurs, ce texte, qui avantage notamment les hindous, est un cadeau fait aux électeurs avant les législatives attendues pour dans quelques mois en Inde, dont le Premier ministre Narendra Modi est un nationaliste membre de cette communauté religieuse majoritaire dans ce pays. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.