Société

Belgique : Vigilance renforcée face à la peste porcine

Publié par Dk News le 12-01-2019, 16h16 | 3
|

Les autorités belges ont décidé vendredi d'étendre jusqu'à la frontière française la zone géographique dans le sud francophone de la Belgique soumise à une vigilance particulière au risque de peste porcine africaine. Après la découverte à la mi-septembre, en Wallonie (sud), du premier sanglier mort de ce virus venu d'Europe de l'est, le gouvernement wallon avait décidé une série de mesures, parmi lesquelles la délimitation de zones interdites d'accès à certains publics (promeneurs, chasseurs etc). 

Un des objectifs était de limiter la circulation des sangliers pour éviter la propagation du virus. Mais le 9 janvier, a indiqué le gouvernement wallon dans un communiqué, deux cadavres de sangliers porteurs du virus ont été retrouvés, pour la première fois, dans un secteur non concerné par les mesures d'interdiction de chasse et de circulation. 

Ces deux cas, selon le communiqué, «confirment la forte progression observée du virus vers l'ouest», en l'occurrence vers les départements français des Ardennes et de la Meuse, dans le secteur des communes belges de Meix-devant-Virton et Sommethonne. Le gouvernement wallon a donc décidé d'«élargir le périmètre de la zone tampon et de vigilance». 

La «zone tampon» (interdiction de chasse, exploitation forestière restreinte) est élargie de 3.700 hectares vers l'ouest, sur un territoire compris entre deux routes nationales belges (88 et 871) qui franchissent la frontière française. A Sedan, dans les Ardennes françaises, une réunion sur la prévention de la peste porcine était organisée vendredi entre le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume et son homologue de Wallonie, René Collin. 

Aucun traitement n'existe contre ce virus potentiellement ravageur pour les sangliers, mais aussi pour les élevages porcins. Outre les mesures de restriction d'accès à certains secteurs forestiers, le gouvernement wallon avait décidé à l'automne l'abattage préventif de 4.000 porcs.

La Wallonie souhaite aussi l'élimination d'ici à mars 2020 de la moitié des quelque 30.000 sangliers recensés sur son territoire.

Dans cette région, dont une bonne partie du territoire entre les frontières française et allemande est constituée des forêts ardennaises, la population de sangliers a augmenté de 43% depuis quatre ans. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.