Economie

Baisse de la production industrielle du secteur public au 3e trimestre 2018

Publié par Dk News le 12-01-2019, 17h36 | 1
|

La productionindustrielle du secteur public a enregistré un recul de 0,6% au troisième trimestre 2018 par rapport à la même période de l’année 2017, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Dans le secteur des Hydrocarbures, la production a reculé de 7,8% au 3ème trimestre 2018 par rapport à la même période de l'année 2017.

Ainsi, la production dans la branche de liquéfaction du gaz naturel a diminué de 25,9% et a largement contribué à cette tendance baissière dans ce secteur.

En outre, la production du pétrole brut et de gaz naturel a enregistré une baisse de 3,1%, tandis que le raffinage du pétrole brut a baissé de 11,8%.

Mais globalement, le secteur de l’Energie (électricité, hydrocarbures...) a été marqué par une croissance de 1,4%, précisent les données statistiques de l'Office.

Par ailleurs, trois (3) secteurs industriels publics ont aussi enregistré des baisses de la production durant le 3ème trimestre 2018 par rapport à la même période de l'année 2017.

Il s'agit des secteurs des Industries Sidérurgiques, Métalliques, Mécaniques, Electriques et Electroniques (ISMMEE), des Textiles et des Matériaux de Construction.

La production des ISMMEE a reculé de 0,8%. Cette variation négative s'explique par les baisses enregistrées essentiellement par la branche de fabrication des biens d’équipement mécanique (-6,5%) et celle des biens d’équipement électrique (-12,9%).

Les branches des ISMMEE qui ont connu des variations positives sont celles de fabrication des biens de consommation électrique (+84%) et des biens d’équipement métallique (+39,9%).

Pour les Industries Textiles, elles ont connu des contreperformances avec une baisse de la production de 12,6% entre les deux périodes de comparaison.

Cette baisse a été relevée tant au niveau de la production des biens intermédiaires (-17,1%) que des biens de consommation (-5,8%).

Quant à la production des Matériaux de Construction, elles ont enregistré une baisse pour le deuxième trimestre consécutif.

La production a reculé de 11% durant le 3ème trimestre par rapport à la même période de l'année 2017.

Cette variation négative est engendrée par la baisse de la production des liants hydrauliques (-11,5%) et des matériaux de construction et produits rouges (-23,9%).

Dans ce secteur, les branches qui ont connu une évolution positive sont la fabrication des produits en ciment et matériaux de construction divers (+1,7%) et l’industrie du verre (+9,3%).

 

Hausse de la production dans d'autres secteurs industriels

 

Par ailleurs, l'Office a indiqué que des évolutions positives ont été enregistrées dans les secteurs des Mines et Carrières, Industries Agro-alimentaires, Cuirs et Chaussures, Bois et Papier et Industries Diverses, durant le 3ème trimestre 2018 par rapport à la même période de l'année 2017.

La plus forte hausse a été enregistrée par le secteur des Mines et Carrières avec une croissance de 70,8%.

Toutes les activités relevant de ce secteur ont contribué à cette performance, notamment, l’extraction de la pierre argile et sable (+79,6%) et celle du minerai de fer (+15,6%).

De même, les industries Agro-alimentaires ont enregistré une hausse de 2,4%. A l’exception du travail de grains qui a accusé une baisse de 3,5%, le reste a affiché des variations positives: l'industrie du lait (+13,6%) et la fabrication des produits alimentaires pour animaux (+7,4%).

Les industries des Cuirs et chaussures ont connu une hausse de 12,2%. Cette amélioration est perceptible au niveau des biens intermédiaires (+10,7%) et des biens de consommation (+15,2%).

Lire aussi: Un guide de l’industrie nationale verra le jour avant la fin du 1er trimestre 2019

Concernant les industries de Bois, Liège et Papier, la production a globalement augmenté de 16,8% grâce à la branche de la menuiserie générale (+100,1%) et l'industrie de l'ameublement (+17,1%).

En revanche, dans ce même secteur, l'industrie du Liège a dégringolé de 58,7% alors que celle de transformation de papier a reculé de 4,3%.

Dans le secteur des Industries Chimiques, la production a augmenté de 10,5% en raison essentiellement de l'industrie des produits pharmaceutiques (+16,9%) et de la fabrication des engrais et pesticides (+32,6%).

Mais des baisses ont caractérisé la fabrication des autres produits chimiques (-1,6%) et des autres biens intermédiaires en plastique (-12,2%).

Quant aux Industries diverses, elles ont connu une hausse de 68,5% durant le 3ème trimestre 2018 et par rapport à la même période de l'année 2017.

Pour rappel, la  production industrielle du secteur public a enregistré une croissance moyenne annuelle de 2,3% en 2017 par rapport à 2016.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.