Coopération

Messahel s'entretient à Helsinki avec les membres de la Commission des AE du Parlement finlandais

Publié par Dk News le 12-01-2019, 17h38 | 2
|

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu, vendredi à Helsinki, avec les membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement finlandais, présidée par l'ancien Premier ministre, Matti Vanhanen, dans le cadre de sa visite en Finlande.

L'entretien a porté sur les relations bilatérales, ainsi que les voies et moyens à meme d'insuffler une nouvelle dynamique à la coopération algéro-finlandaise, et le role des parlements et des parlementaires des deux pays dans le développement des échanges entre les deux pays. 

Le responsable finlandais et les membres de la Commission ont exprimé un "intéret particulier" aux questions de lutte contre le terrorisme, de déradicalisation, ainsi que la situation dans la zone sahélo-saharienne, des questions sur lesquelles la Commission des Affaires étrangères ainsi que le Parlement tiennent des réunions régulières et mènent de nombreuses réflexions. 

M.Messahel a, de prime abord, informé les membres de la délégation finlandaise "des efforts de l'Algérie et les réformes menées par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour le renforcement des institutions de l'Etat et la préservation de la stabilité du pays dans un environnement très instable et marqué par la prolifération des menaces du terrorisme et du crime organisé".

Il a également abordé la situation dans la région en soulignant que l'Algérie "suit avec intéret les développements de la situation dans la région, notamment au Mali et en Libye et encourage la promotion de solutions politiques et pacifiques qui préservent l'unité et l'intégrité territoriale de ces pays". 

Le ministre des Affaires étrangères a également marqué "le rejet des interférences étrangères en Libye qui compliquent l'aboutissement du processus de règlement que mènent les Nations Unies et que l'Algérie soutient".  

La question du Sahara occidental a également été abordée. A cet égard, il a rappelé que cette question est inscrite à l'ordre du jour des Nations Unies en tant que question de décolonisation, comme l'affirment aussi les différentes décisions de la Cour de Justice de l'Union européenne qui considère le Sahara occidental comme territoire non-autonome. 

Il a ajouté que l'Algérie soutient les efforts de l'Envoyé Personnel du Secrétaire Général des Nations Unies, l'ancien président allemand Horst Kôhler pour parvenir à une solution acceptable pour les deux parties et qui pourvoit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental. 

C'est dans cet esprit que l'Algérie a pris part à la table ronde de Genève, qui a regroupé les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, et les deux pays voisins, l'Algérie et la Mauritanie. 

Vanhanen a indiqué que la Commission des Affaires étrangères "apprécie hautement l'échange qui a eu lieu avec M. Messahel et le role de l'Algérie en faveur de la paix et de la stabilité dans la région et au-delà".

 Les membres de la Commission des Affaires étrangères ont plaidé, lors de cette rencontre, pour "l'approfondissement du débat et de la concertation politique bilatérale afin de faire face collectivement aux défis et menaces de l'heure, sur lesquelles les deux pays partagent l'appréciation et la volonté d'y faire face".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.