Flash Actu

Trump va limiter l’immigration en provenance de sept pays d’Afrique et du Moyen Orient

Publié par Dk News le 25-01-2017, 17h43 | 84
|

Le président Donald Trump, s’apprête à signer mercredi plusieurs décrets présidentiels pour imposer des restrictions à l’immigration en provenance de la Syrie et de six autres pays d’Afrique et du Moyen Orient, ont révélé mardi des sources au Congrès, citées par plusieurs médias américains.

Outre la Syrie, les nouvelles mesures devraient restreindre l’admission aux Etats-Unis à la plupart des réfugiés et interdire l’octroi des visas à ceux issus de l'Irak, de l'Iran, de la Libye, de la Somalie, du Soudan et du Yémen, selon les mêmes sources.

Les restrictions imposées à l’admission des réfugiés sur le territoire américain pourraient rester en vigueur plusieurs mois jusqu'à ce que les départements d’Etat et de la sécurité intérieure mettent en place un système de contrôle de l’immigration plus rigoureux.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a déclaré mardi que les deux ministères allaient entamer ce travail de contrôle juste après l’installation de Rex Tillerson à la tête du département d’Etat.

Stephen Legomsky, ancien conseiller en chef chargé de l’immigration sous la présidence de Barack Obama,  a déclaré que le président avait le pouvoir de limiter les admissions de réfugiés et la délivrance des visas aux ressortissants issus de certains pays.

"Mais d'un point de vue politique, ce serait une idée terrible, car les réfugiés ont besoin d’une assistance humanitaire en urgence ", a-t-il dit.

Trump avait promis lors de sa campagne électorale d’interdire l’entrée des musulmans aux Etats-Unis mais il avait depuis affiné sa stratégie sur l’immigration en indiquant que des restrictions seront imposées aux seuls immigrés venant des pays qui soutiennent le terrorisme.

Le nouveau procureur général des Etats Unis, Jeff Sessions, a été pendant la campagne électorale en phase avec le président élu sur la nécessité de sécuriser les frontières, limiter l'immigration légale et expulser les étrangers sans papiers.

Cependant, les décrets qui seront signés mercredi ne vont pas inclure des mesures concernant l’expulsion des immigrés clandestins ou faire référence au mur que Donald Trump a promis de construire le long de la frontière mexicaine pour lutter contre l’immigration illégale, ont précisé les même sources.

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.