Industrie-UGTA : Installation des comités de concertation de trois filières

Publié par DK NEWS le 14-09-2021, 19h23 | 6

Le ministère de l'Industrie et l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) ont procédé mardi à Alger à l'installation de trois comités de concertation et de dialogue relatifs aux filières de l'agroalimentaire, des matériaux de construction et des industries chimiques, avec pour mission "parvenir à des solutions consensuelles et pratiques entres les syndicats et les administrations concernées".

Dans une allocution à l'occasion de la cérémonie d'installation de ces comités, le ministre de l'Industrie, Ahmed Zaghdar a expliqué qu'il s'agit d'une démarche venant couronner les résultats de la réunion tenue avril dernier entre son département ministériel et l'UGTA consacrant les mécanismes d'action commune à mettre en place pour la relance des domaines d'activités ciblés.

Détaillant les missions dévolues à ces comités, M. Zaghdar a précisé qu'ils auront à contribuer à la relance économique et industrielle conformément au Plan d'action du gouvernement, et de pointer les problèmes et difficultés auxquels font face les entreprises économiques publiques activant dans ces filière afin de trouver des solutions consensuelles et pratiques acceptées par les syndicats des travailleurs et les administrations concernées.

Le ministre a également insisté sur l'impératif d'agir, "non seulement pour le règlement des difficultés dont pâtissent ces entreprises, mais aussi dans le cadre d'une démarche visant à jeter les bases pour la création d'un espace propice à la créativité professionnelle et industrielle pour la concrétisation de l'investissement sûr et de nouvelles tendances économiques selon les normes internationales".

L'installation de ces comités intervient aussi dans le cadre de la série des rencontres de concertation, à l'instar de celles ayant englobé les secteurs du tissu industriel et mécanique en avril passé.

Les comités ont été installées en présence du Secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, de représentants de la Fédération de l'agro-alimentaire, des matériaux de construction et des industries chimiques relevant de l'UGTA, des présidents des groupes publics activant dans ces filières, à savoir le groupe public agro-industries "Agrodiv", le Groupe industriel des ciments d'Algérie "Gica", le groupe "Divindus", le Groupe des industries chimiques, ainsi que des cadres du ministère de l'Industrie.

Dans son intervention, M. Labatcha dira que l' espace de concertation voulu est de nature à rapprocher les gestionnaires et les représentants des travailleurs, ce qui permettra d'éviter des perturbations pour les entreprises et leurs travailleurs.

"Un tel environnement préservera la stabilité et la communication entre les gestionnaires et les travailleurs et permettra d'examiner les solutions dans le cadre de ces comités qui, à leur tour, remonteront donneront les indicateurs à la tutelle en temps opportun, en vue de la réorientation de leurs décisions, le cas échéant".