Lutte contre la pandémie de Covid-19 : Réouverture des salles des ablutions dans les mosquées

Publié par Dknews le 23-11-2021, 18h16 | 16

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, a annoncé, lundi, dans un communiqué la réouverture des salles des ablutions dans les mosquées, avec le respect du protocole sanitaire relatif à la lutte contre la Covid-19.

"Après une réunion de coordination entre la Commission ministérielle de la Fatwa et le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de la Covid-19, il a été décidé de la réouverture pour les fidèles des salles des ablutions dans les mosquées.

Une mesure qui intervient dans le cadre de la reprise des activités dans les différents domaines de la vie, pour peu que ces salles soient ouvertes 15 minutes avant l'appel à la prière et soient fermées 5 minutes après la prière", lit-on dans le communiqué.

Le ministère relève, toutefois, qu'il importe parallèlement à cette mesure, de prendre des mesures supplémentaires qui accompagneront cette réouverture dans les mosquées en général et dans les salles des ablutions en particulier, consistant notamment à "veiller à organiser l'entrée aux salles des ablutions, en vue de garantir la distanciation physique et à mettre des produits de stérilisation à la portée des fidèles dès l'entrée".

Le ministère a également attiré l'attention sur la nécessité de "se limiter à l'utilisation du savon liquide et d'œuvrer à la désinfection des salles des ablutions de manière périodique et organisée".

Dans ce cadre, il importe, selon la même source, de rappeler la teneur des précédents communiqués, comme la nécessité pour les personnes présentant des symptômes de cette maladie ou d'autres maladies similaires, telles que la grippe saisonnière, d'éviter de fréquenter les lieux publics, notamment les mosquées, pour ne pas contaminer les autres personnes", tout en "appelant les imams à accompagner les fidèles et à les sensibiliser à la nécessité de faire leurs  ablutions à la maison".

Les orientations englobent également "la nécessité de respecter les mesures préventives, d'inciter les fidèles à se faire vacciner" et d'"appeler les mosquées à s'acquitter de leur rôle dans l'orientation des citoyens, en s'imprégnant des qualités suprêmes prônées par l'islam pour leur propre intérêt et celui du pays".