Benabderrahmane: Développer l'action commune face aux défis de l'heure

Publié par Dknews le 21-06-2022, 19h11 | 7

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a affirmé, lundi à Alger, la nécessité de développer l'action arabe commune à la lumière des défis de l'heure imposés par les conditions régionales et internationales.

Dans son allocution à l'ouverture des travaux de l'Assemblée générale (AG) extraordinaire de la Ligue des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires, lors de laquelle le nom de l'instance a été changé de +Ligue+ à +Union+, le Premier ministre a appelé à fédérer les efforts, mobiliser les capacités humaines et matérielles et investir dans les énergies jeunes dont disposent les pays arabes pour en bénéficier afin d'"affirmer la présence arabe en tant qu'un seul bloc solidaire".

M. Benabderrahmane a estimé que l'Union comptait parmi "les mécanismes sur lesquels l'on peut compter, dans les efforts visant à redynamiser l'action arabe commune dans le domaine économique, social et environnemental, afin de réaliser le développement escompté dans les pays arabes".

L'organisation de cette AG extraordinaire intervient, selon le Premier ministre, alors que l'Algérie s'apprête à organiser le sommet arabe, qui s'inscrit dans le cadre des efforts consentis par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour "rassembler les pays arabes concernant les questions cruciales communes dans divers domaines politiques et sécuritaires au service de la stabilité dans le monde arabe, ainsi que sur les questions de développement socio-économique ou celles relatives aux changements climatiques et environnementaux.

M. Benabderrahmane a mis l'accent sur l'importance cruciale de cette session, compte tenu de l'importance de ces conseils et leur "rôle pivot" dans la dynamisation de la vie économique, sociale et environnementale aux niveaux local, régional ou international.

 

Appel à s'inspirer de l'expérience algérienne en matière de dialogue et de communication

Cette rencontre, poursuit le Premier ministre, devrait renforcer les efforts communs pour la réactivation de l'Union après sa stagnation en raison de la crise sanitaire due à la propagation de Covid-19 et atteindre les objectifs de l'Union, notamment la diffusion de la culture du dialogue, sous toutes ses formes et la réalisation d'un développement socioéconomique équilibré à même de concrétiser la justice et la cohésion sociales escomptées.

Le Premier m inistre a appelé les délégations présentes à "s'inspirer de l'expérience algérienne pionnière en termes d'encouragement de la culture du dialogue et de communication que le Président de la République s'attèle à réaliser depuis son élection".

Il a insisté, dans ce sens, sur  les objectifs de l'Union pour favoriser la culture du dialogue sous toutes ses formes, approfondir la démocratie participative outre la réalisation de la paix et de la stabilité sociales.

M. Benabderrahmane a invité la nouvelle direction de l'Union à oeuvrer à l'élargissement de la représentation aux pays arabes non représentés actuellement, en vue d'atteindre les nobles objectifs de cet organe.

Dans le même contexte, le Premier ministre a relevé l'importance de procéder à un échange de vue sur les questions communes prioritaires à l'image de la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique, la prise en charge de l'impact socioéconomique de la pandémie, les changements climatiques et environnementaux et leurs retombées sur le Monde arabe.

M. Benabderrahmane a affirmé l'engagement de l'Etat algérien qui apporte soutien et accompagnement à l'Union pour l'ériger en instance active à la hauteur des organisations régionales et internationales similaires lui permettant d'assumer pleinement son rôle et d'atteindre ses objectifs au mieux des intérêts des peuples arabes.

Représentée par le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Bouchenak Khelladi Sidi Mohammed, l'Algérie a été élue, lors de la session, à la tête de l'Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires.

L'Algérie accueillera le siège de l'Union.