La wilaya 6 historique a affronté avec succès les tentatives du colonialisme français d’attenter à l’unité territoriale de l’Algérie

Publié par Dknews le 30-11-2022, 17h55 | 16

Les intervenants au cours du séminaire national sur "le rôle de la wilaya 6 historique durant la révolution de libération", ouvert mardi à Biskra par le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droits, Laïd Rebigua, ont affirmé que cette wilaya historique a affronté avec succès les tentatives du colonialisme français d’attenter à l’unité territoriale de l’Algérie en séparant le Sahara.

Dr. Hichem Dhiab du centre universitaire de Barika (Batna), a relevé que cette wilaya a été créée dans le but d’étendre l’aire de la révolution et en réaction à la tentative de séparation du Sahara et a réussi sa mission de préserver l’unité du pays et d’éliminer les tentations coloniales de rester en Algérie.

 Sa stratégie, a-t-il ajouté, pour y parvenir a été, sur le plan militaire, l’intensification des actions armées à travers le Sahara, sur le plan politique, le soutien aux militants en charge de la mobilisation citoyenne et, sur le plan médiatique, par la distribution de bulletins et publications mettant en garde contre les manœuvres attentant à l ’unité territoriale de l’Algérie.

Dr. Boubar Mohamed-Saïd de l’université de Ghardaïa, a affirmé que les jeunes générations doivent comprendre que dans sa tentative de séparation du Sahara, la France a buté sur les rapports solides qui unissent toutes les régions du pays y compris le Sahara.

 Dans son témoignage, le moudjahid Bachir Zagher a assuré que la haute organisation et discipline des unités de l’armée de libération nationale, le dynamisme des militants du FLN et la rigueur des chefs de la révolution "ont donné de l’élan à l’action militaire et politique dans le Sahara et cela s’est traduit par la large adhésion de la population à la révolution, à son soutien et à son armement".

Dans son intervention d’ouverture, le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droits, Laïd Rebigua, a rappelé que dès l’occupation du pays en 1830, la flamme de la résistance ne s’est pas éteinte et la lutte contre l’envahisseur a pris diverses formes militaire, intellectuelle et réformiste visant la préservation de l’identité nationale.

 La wilaya 6 historique a joué, a-t-il ajouté, un rôle déterminant au cours de la révolution de libération en dépit de son climat rude et son relief difficile et les moudjahidine ont réussi par leur courage et leur abnégation à faire échec à toutes les tentatives coloniales de détourner la volonté du peuple.

 Il a également affirmé que "l’écriture de l’histoire est le rocher sur lequel viendront se briser toutes les manœuvres de porter atteinte à notre identité et notre personnalité".

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droits en visite travail de deux jours dans la wilaya de Biskra a donné lundi dans la commune de M’chouneche le coup d’envoi du tournage du film "Hami Essahra" sur la vie et le combat du colonel Si El Houas dont la réalisation est assurée par Yasmine Chouikh.

 Le ministre a également inauguré de nouveaux pavillons au musée régional de la wilaya 6 historique colonel-Mohamed-Chabani et y a présidé la remise au musée de photos et documents d’archives par la famille du défunt moudjahid Mohamed Rouina avant d’honorer plusieurs moudjahidine et ayants-droits.