Tipasa : Lancement des travaux de réalisation d'une station d'épuration à Menaceur

Publié par DK NEWS le 24-04-2023, 16h22 | 52

Les travaux de réalisation de la Station d'épuration des eaux usées (STEP) de la commune de Menaceur au Sud de Tipasa ont été lancés récemment, en vue de son exploitation future dans l’irrigation agricole, a-t-on appris, dimanche, des services de la wilaya.

Il s’agit, selon la même source, des travaux de réalisation d’une STEP, dont le traitement des eaux se fait en trois étapes, permettant ainsi l’exploitation des eaux traitées dans l'irrigation agricole, parallèlement à l’éradication des points noirs des eaux usées.

Cette station, dont le wali de Tipasa Aboubakr Essedik Boucetta a procédé au lancement des travaux, est, également, appelée à une importante contribution dans l'élimination de 28 déversoirs d’eaux usées à Menaceur, et au niveau d’ensembles d’habitations voisins, comptant une population globale de plus de 39.000 âmes.

Le wali a souligné l’impératif de l’élaboration d’un plan d'action en fixant les priorités pour le projet, et en premier lieu l’éradication de trois déversoirs d'Oueds au niveau du barrage Boukerdane, commune de Sidi Ammar.

M. Boucetta a, également, insisté sur la nécessit é du "respect des délais fixés pour le projet qui doit être livre dans 24 mois, et de la qualité des travaux qui doivent être conformes aux normes".

"Il est, désormais, impératif de réaliser des STEP dont les eaux seront exploitées dans l'irrigation agricole, en tant que ressource alternative, en situation de stress hydrique, et non pour être utilisée uniquement dans les limites permises pour la protection de l'environnement comme par le passé", a, encore, souligné le wali de Tipasa.

Il a souligné que l'Office national de l’assainissement (ONA) exploite des méthodes scientifiques et modernes dans le traitement des eaux usées.

"Un fait en conformité avec les orientations du Gouvernement portées dans la stratégie nationale des eaux traitées mise au point par le ministère des Ressources en eau dans une perspective de développement durable", a estimé M.Boucetta.