Régions

Université de Blida : Impératif de mettre la science au service de la paix et du développement (Rencontre)

Publié par DK NEWS le 14-11-2023, 15h03 | 15
|

Les participants à une rencontre scientifique organisée, lundi à l'université Saâd Dahlab de Blida, ont souligné l’impératif de mettre la science au service de la paix et du développement.   

Les intervenants parmi les enseignants chercheurs et docteurs, à cette rencontre organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement (10 novembre) instaurée depuis 2001 par l’ONU, ont souligné "l’impératif de faire bon usage de la science en l’exploitant pour le bienfait de l’humanité, et non sa destruction".

C’est notamment le cas de Nouara Boudjemaâ, cheffe du département des sciences et de biologie de l'université Saâd Dahlab, organisateur de l’événement, qui a souligné la nécessité de mettre à profit cette rencontre pour "rappeler l'importance de faire bon usage de la science dans le but d’améliorer la vie des peuples et non leur destruction, comme c’est cas actuellement à Ghaza (Palestine) où des armes mortelles fabriquées avec une haute technologie sont utilisées pour tuer la population de cette ville".

"La célébration de cette Jour née internationale vise, également, à informer la société sur les différents développements scientifiques en cours dans divers domaines médicaux, sanitaires, technologiques, et autres, ainsi que sur le rôle dévolu aux scientifiques et à la recherche scientifique dans la facilitation de la vie humaine", a-t-elle ajouté.

Le spécialiste en maladies transmissibles et maladies tropicales, Pr.  Idir Bitam a abordé dans sa communication sur "Les maladies transmissibles par les animaux et les insectes", les différents développements scientifiques en cours, à l’échelle mondiale, en matière de lutte contre ce type de maladies et les moyens de les prévenir.

Il a évoqué, à titre d’exemple, les maladies transmises par les moustiques tigres, en soulignant la nécessité de "ne pas faire prévaloir les antibiotiques durant les premières phases de la piqure par cet insecte, afin d’éviter d’éventuelles complications graves à la personne concernée".  Un avis partagé par le Professeur et biologiste Mohamed Said Ramdane, qui a mis en garde dans sa communication, contre l’usage excessif des antibiotiques chez les volailles, au vu de leur danger sur la santé des consommateurs.

Le Pr.  Ramdane a particulièrement déploré "l’usage excessif des antibiotiques par les éleveurs de volailles en quête de gains rapides, sans la prise en compte de la santé du consommateur, car leur usage peut engendrer des maladies cancéreuses graves".

D’autres intervenants à cette rencontre ont souligné la contribution de la science à la facilitation de la vie quotidienne des citoyens et l’élimination de nombre de problèmes, tout en la qualifiant "d’une arme à double tranchant".

Les participants à cette rencontre scientifique ont abordé quatre axes principaux, la santé publique, la santé et la sécurité alimentaire, le développement durable et le rôle de la science dans le monde.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.