Lutte contre la pollution : La décarbonation au cœur des préoccupations du groupe Sonatrach (PDG)

Publié par DK NEWS le 14-11-2023, 15h31 | 3

Le P-dg du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a souligné lundi à Oran que la décarbonation est au cœur des préoccupations du groupe.  Intervenant à l’occasion de l’ouverture de la 11ème édition du Salon professionnel international des secteurs de l'énergie et des hydrocarbures à l'échelle méditerranéenne et africaine "NAPEC 2023", qui se déroule au centre des conventions d’Oran, M.  Hachichi a souligné que "la décarbonation est au centre des préoccupations du groupe, à travers des projets visant à réduire les émanations du CO2 et du méthane en adéquation avec les initiatives mondiales dans ce domaine" Il a souligné que le groupe Sonatrach a lancé l’adoption de ce genre de mesures, à l’instar de la réduction de la combustion de gaz à moins de 1%, en plus d’éliminer la combustion de routine d’ici 2030.

 Le même responsable a indiqué qu’"aujourd'hui, nous sommes confrontés à un défi, celui de la nécessité d'accélérer la concrétisation de notre mix énergétique, de réduire l'empreinte carbone et de rechercher des solutions innovantes pour assurer un avenir énergétique durable", soulignant que la tr ansition énergétique n'est pas une option, mais plutôt une question nécessaire, qui nécessite de reconsidérer notre modèle énergétique et passer de l’ancien au nouveau et du non renouvelable au durable".

Il a également noté que le développement du gaz constitue la solution immédiate pour la décarbonation dans l'industrie et la production d'électricité, et cela est dû principalement à sa disponibilité et à sa capacité à répondre à la demande d'énergie à court terme et à des prix compétitifs, ajoutant que la plupart des études énergétiques indiquent que le gaz s’inscrit dans la feuille de route de nombreux pays consommateurs, qui ambitionnent d’atteindre des modèles énergétiques propres.

 Concernant l’énergie solaire, M Hachichi a souligné que l’Algérie, riche de ses ressources solaires, est totalement disposée à développer les énergies renouvelables et vise à atteindre une part considérable de sa production nationale d’électricité à travers l’utilisation de ces énergies, avec un objectif de production fixé à 15.000 mégawatts d’ici à l’horizon 2035.  Il a souligné que le groupe Sonatrach s’engage, en coopération avec la Sonelgaz, à œuvrer à l’utilisation de l’énergie solaire pour la mise en service des centrales de production d’électricité, afin de réduire la consommation du gaz, et les quantités récupérées seront valorisées et les orienter à l’exportation ou à la reconversion dans le cadre des industries pétrochimiques.

S’agissant des énergies fossiles, il a indiqué que "le premier défi auquel nous sommes confrontés est d'assurer la stabilité du système énergétique mondial, dominé par les énergies fossiles, dont le rôle est toujours prédominant et important dans la vie économique et sociale de divers pays, notamment dans les domaines du transport, de la pétrochimie et de l’électricité".

A noter que la 11ème édition du NAPEC 2023, qui est organisée sur trois jours sous le slogan "Promouvoir la transition énergétique progressive à travers l'innovation technologique", enregistre la participation de 500 exposants de 45 pays.