Incubateurs des start-ups : 130 projets innovants labellisés dans l’Est du pays

Publié par le 27-11-2023, 17h13 | 15

Au total, 130 projets ont obtenu le label "projet innovant", à travers 23 universités et écoles nationales supérieures de la région Est du pays, au titre de la saison universitaire 2022-2023, a indiqué dimanche à l’APS le Pr Chaâbane Baitiche, le coordinateur régional des universités de l’Est.
S’exprimant en marge d’une rencontre régionale sur l’accompagnement et le soutien des projets innovants labellisés, intitulée "café d’affaires", première du genre dans la wilaya de Constantine, organisée par l’incubateur des start-ups de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine2), M. Baitiche, également membre du comité national de coordination et de suivi de l’innovation et de l’entrepreneuriat universitaire, relevant au ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a précisé que ce nombre de projets, tous domaines confondus, a été validé, dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté ministériel no 12-75 (un diplôme, une startup/un diplôme, un Brevet).
Il a indiqué que le plus grand nombre de ces projets recensés à travers des universités et écoles natio nales supérieures existantes dans 18 wilayas de la région Est du pays, touchant différents domaines scientifiques dont les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, l’industrie, la santé et l’éducation physique et sportive, a été enregistré dans la wilaya de Constantine où 24 projets ont obtenu le label de projet innovant, suivie de celle de Tébessa (21), de Batna (19), de M’sila (17), d’Oum El Bouaghi (9) en plus de 8 autres dénombrés à Guelma.
Cette rencontre régionale de concertation qui a regroupé des opérateurs économiques, des experts scientifiques et des représentants d’instances partenaires du secteur, vise l’accompagnement et le suivi des jeunes porteurs d’idées innovantes pour la création de leurs start-ups et cela en application des instructions et des orientations du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré, de son côté, le directeur de l’incubateur des start-ups de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine 2), Pr Azzizi Nadir.
Tenu sous le slogan "pour une coopération gagnant-gagnant", ce rendez scientifique a également pour objectif d’identifier les besoins réels des entreprises économiques pour les transmettre aux étudiants de fin de cycle, afin de les traiter comme projets de fin d’études universitaires, a ajouté le même intervenant, faisant savoir que 12 projets innovants labellisés ont été jusqu’à présent validés par cette université.
M. Azzizi a relevé également que "des ateliers de travail et de formation ont été organisés au siège de l’incubateur au profit de jeunes diplômés universitaires avec l’encadrement d’experts en économie, dans le cadre de la semaine de l’entrepreneuriat qui s’est clôturée le 19 novembre dernier, en vue d’élaborer le plan de financement de leurs entreprises pour le présenter au Fonds de financement des startups".
Des rencontres périodiques sont prévues avec des hommes d’affaires et des investisseurs en faveur des étudiants de fin de cycle, pour leur faire connaitre les projets innovants et les modes de financement.
Des représentants d’instances partenaires dont la Chambre de commerce et d'industrie Rhumel (CCIR), la Chambre de l’artisanat et des métiers(CAM), la Chambre de l’agriculture (CA), l’Antenne régionale de l’agence nationale des déchets (AND), les antennes locales de l’agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM) et de l’agence nationale d'appui et de développement de l'entreprenariat (ANADE) ainsi que des incubateurs des wilayas de Khenchela, de M’sila et d’Oum El Bouaghi , ont pris part à cette rencontre.
La coordination des universités de la région Est du pays couvre actuell ement 18 wilayas dont Ouargla, Constantine, El Oued, Bordj Bou Arreridj, El Tarf, Jijel et Souk Ahras.
aps