Chronique

La démocratie et l’Etat de Droit innerversibles

Publié par DK NEWS le 23-05-2014, 18h10 | 139
|

L’Algérie n’est plus à la recherche de la définition d’un nouvel ordre national interne à instaurer. Elle sait avec précision, avec exactitude la nature de ce nouvel ordre national car en fait cela fait bien longtemps que le cap est maintenu sur la démocratie.

Seulement, il ne faut pas oublier que le président avait bien affirmé que la paix est le préalable à tout. La paix est synonyme de la sécurité, ce sont deux états qui « vivent » ensemble. Pas de paix sans sécurité et pas de sécurité sans paix. Où qu’on tourne le regard, on les voit comme des préalables à tout, y compris le développement. 

Beaucoup plus qu’un ordre nouveau, c’est la confirmation que maintenant l’Algérie est bien placée sur les rails et que son avancée sera irréversible. Irréversible tous les citoyens ont la conviction qu’il n’y a pas de passé auquel retourner. Nous sommes engagés sur la passerelle, et il n’y a pas d’alternative autre que celle qui consiste à avancer pour atteindre l’objectif. C’est ce que disent les populations, et toutes les catégories professionnelles qui construisent l’avenir de l’Algérie. 

C’et ce qu’on doit comprendre à travers tous les discours du président qui accordent une place importante aux concepts qui formulent l’avenir. Le président a réussi à y intéresser les attentions des populations et faire naitre des convictions, à savoir travailler à garantir la stabilité des institutions, a démocratie, l’Etat de droit, les droits de l’homme, le respect de l’autre, la solidarité. Nous en avons fini avec les périodes d’incertitudes, les périodes de transition et nous en sommes à nous adapter aux mutations mondiales car l’Algérie est intégré dans le courant mondial auquel nous sommes arrimés pour ne pas nous retrouver »seuls ».     

Nous en sommes aujourd’hui à une étape très importante dans la vie politique, sécuritaire, économique, sociale dans le pays  travers la révision de la constitution. Nous avons produit de grands efforts sur la ligne de départ en cohérence et nous avançons en développant des consultations pour s’assurer que tous les avis sont exprimés et intégrés dans une vision plus élargie possible.  Pour l’Algérie qui s’apprête donc à vivre un grand moment avec la révision de la constitution, les valeurs démocratiques sont des atouts et non des malédictions.

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.