Actualité

Le coût du Hadj 2019 connaîtra une légère hausse

Publié par DK News le 10-02-2019, 17h44 | 7
|

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a annoncé, dimanche à Alger, que le coût du Hadj pour la saison 2019 connaîtra "une légère hausse" et "avoisinera le nissab de la Zakat" fixé, l'année dernière, à 552.500 Da.

"Le coût du Hadj pour la saison 2019 ne connaîtra pas de flambée mais seulement une légère hausse, suite à la décision des autorités saoudiennes d'augmenter les frais de transport de plus de 300%", a indiqué M. Aissa lors du Forum du quotidien El-Moudjahid, affirmant que le nouveau montant

du Hadj "avoisinera le nissab de la Zakat, somme qui lorsqu'elle est détenue par une personne, celle-ci est considérée comme riche par la Charia".

Le ministre a dit avoir proposé "un chiffre" au Gouvernement, qui sera étudié "lors du conseil interministériel" prévu, mardi prochain, "pour fixer le coût du hadj avant sa validation par l'Etat", réfutant, dans ce sens, le chiffre relayé par les médias, à savoir 90 millions de centimes.

Les négociations engagées par le secteur avec les opérateurs saoudiens étaient "réussies", notamment en ce qui concerne le maintien des mêmes coûts d'hébergement, de restauration et d'autres besoins, a-t-il souligné.

En dépit des efforts consentis et des résultats réalisés, "les problèmes liés à la saison du hadj n'ont pas été entièrement résolus", a regretté M. Aissa. le cout du hadj pour la saison 2018 a été fixé à 525.000 DA, le prix du transport aérien inclus.

Concernant les visas de la Omra, le ministre a précisé que le nombre des visas délivrés cette année, a enregistré "un recul important", en raison de la procédure relative au système d'empreinte génétique, imposée par les autorités saoudiennes. L'ambassade du Royaume d'Arabie Saoudite à Alger avait ouvert 7 centres spécialisés dans le système d'empreinte génétique, renforcés, à la demande du ministère, par 7 autres centres répartis à travers les wilayas du sud, a-t-il dit.

"La cadence de la délivrance des visas s'accélère grâce à l'ouverture de ces centres", a rassuré M. Aissa, annonçant la préparation de l'acheminement des équipements du système d'empreinte génétique au profit des hadjis des régions éloignées.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.