Chronique

Après le Sud, l'Ouest du pays

Publié par Walid B le 16-06-2015, 19h12 | 52
|

Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.

Le premier ministre devra procéder à l'inauguration et au lancement de plusieurs projets à caractère socio-économique et ce, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Les directives données en ce sens par le chef de l'Etat sont claires et ne souffrent d'aucune ambigüité en vue d'accompagner la mise en œuvre du nouveau programme quinquennal de développement, d'une amélioration de la gouvernance locale.

Le chef de l'Etat avait instruit, à ce propos, le gouvernement à l'effet de promouvoir une plus grande participation de la société civile à la conception et au suivi du développement local, notamment des programmes communaux de développement.

Il a souligné que cette association des représentants de la population aux côtés des élus locaux et de l'administration territoriale, sera une consécration de la démocratie participative. Le président Bouteflika n'a eu de cesse d'instruire le gouvernement d'impliquer la société civile pour améliorer la qualité de la gouvernance et de faire reculer la bureaucratie au bénéfice des citoyens et des opérateurs économiques pour promouvoir une décentralisation appuyée sur une démocratie participative qui associera mieux la société civile à la gestion locale.

Il avait instruit les membres du gouvernement de renforcer cette démocratie participative par la mobilisation du concours de la société civile mais aussi en trouvant les mécanismes de mettre en œuvre la réglementation en vigueur.

En effet, cette dernière accorde une importance majeure à la démocratie participative en la consacrant dans les différentes lois, notamment les codes communal et de wilaya dont celui relatif au droit du citoyen à assister aux délibérations des Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW).

Cette participation du citoyen à la gestion de sa collectivité constitue également un nouveau modèle de gouvernance, qui tend à mettre en place un relais, à travers le mouvement associatif, entre la société politique et la société civile, une démarche qui s'inscrit en droite ligne avec les directives du président de la République.

Il faut dire que les défis liés à la nouvelle conjoncture marquée par une chute sensible des cours du pétrole, sont énormes et obligent le gouvernement à s'orienter vers une nouvelle stratégie basée sur la nécessité d'accorder plus d'importance aux secteurs porteurs comme l'industrie, l'agriculture et le tourisme.

Dans ce sens, le gouvernement compte mettre l'accent sur la nécessité de faire associer l'ensemble des intervenants dans la sphère économique et industrielle en vue d'élaborer une véritable matrice pour le futur de l'économie nationale. Cette nouvelle approche vise également à faire de l'investissement et du partenariat un levier de la relance économique du pays et lui permettre d'impulser une nouvelle dynamique.

Dans ce sens, le Premier ministre avait assuré que le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre du programme du président de la République.

Il sera question notamment d'accélérer le rythme de réalisation pour permettre la réception, dans les délais prévus, de tous les programmes inscrits au titre du prochain quinquennat. Pour le Premier ministre ces mesures s'inscrivent dans une nouvelle vision définie par le gouvernement au profit de l'économie nationale à travers la maîtrise des dépenses publiques, l'encouragement de la production locale et des investissements.

 

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.