Société

Enfance: Nécessité de passer à une autre étape dans la prise en charge des enfants assistés

Publié par Dk News le 14-04-2019, 14h57 | 3
|

La prise en charge assurée à l’enfant assisté doit passer à une autre étape pour améliorer davantage les conditions de vie et d’épanouissement de cette catégorie de la société, a estimé samedi à Sétif le président de l’association locale «Insaf» activant dans le domaine des droits de l’enfant assisté, M. Adel Bouregazène.

«La prise en charge classique comme l’animation culturelle, les actions de bienfaisance, et les visites et jouets offerts aux enfants assistés, et en dépit de son impact positive, demeure cependant insuffisante et nécessite ainsi de passer à une autre étape qualitative en rapport avec les volets professionnels, social et intellectuel», a précisé à l’APS le même responsable, en marge de la cérémonie de clôture des festivités du projet «ensemble pour une meilleure prise en charge de l’enfant assisté» organisée à l’initiative de cette association en collaboration avec la direction locale de l’action sociale (DAS). Il a dans ce contexte appelé à l’accompagnement de cette catégorie d’enfants à travers entre autres, «la consolidation de leurs pas dans le monde de travail, une fois en âge adulte, leur encouragement et assistance pour la création de leurs petites entreprises et concrétisation de projets d’avenir».

A cette occasion, le même responsable a rappelé que le projet ‘‘ensemble pour une meilleure prise en charge de l’enfant assisté» a été lancé en janvier 2018, ciblant 30 activant dans les associations et affiliés aux centres de l’enfance assistée à travers des sessions de formation en psychologie et volets techniques législatives en rapport avec les droits de l’enfant assisté pour pouvoir être ‘‘un appui à l’enfant assisité».

Dans ce contexte, le même responsable a appelé au travail collectif à travers la création de réseaux spécialisés pour consolider les efforts et les moyens au service de l’enfant assisté.

Ce projet a été appuyé par le programme national «Djoussour» du réseau «Nada» et les directions centrales de l’enfance assistée (fille et garçon) de la wilaya de Sétif et vise à sensibiliser tous les intervenants du domaine en vue d’une meilleure prise en charge de cette catégorie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.