Actualité

Education : prise en charge des revendications du personnel du secteur

Publié par Dknews le 14-04-2019, 17h54 | 4
|

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a affirmé, dimanche à Alger, son engagement à consentir "tous les efforts" pour prendre en charge les revendications professionnelles du personnel du secteur de l'Education dans le cadre de la concertation "permanente et continue" avec les partenaires sociaux "sans exclusive".

Intervenant lors de la Conférence nationale des Directeurs de l'Education, le ministre a précisé qu'il s'engageait à examiner les questions professionnelles, mettant en exergue qu'"il y a beaucoup de dossiers qui ne sauront être réglés qu'avec détermination et persévérance".

"Les portes du ministère sont ouvertes à tous les partenaires sociaux au service du secteur et dans l'intérêt de l'élève", a soutenu le ministre, soulignant qu'il s'emploierai à "relancer tous les chantiers communs avec les partenaires sociaux et mettre en application les procès verbaux signés avec les syndicats".

Entre autres dossiers que le ministre a promis d'examiner, figurent, entre autres, "ceux des postes pédagogiques et du parachèvement de l'arrêté ministériel portant organisation et fonctionnement des œuvres sociales de l'éducation nationale".

Le ministre de l'Education a mis l'accent sur la nécessité d'"examiner tous les dossiers des fonctionnaires en suspens au niveau local, dont le versement des arriérés aux ayants-droit".

Il sera procédé durant cette année à l'organisation d'examens professionnels pour la promotion aux grades de Professeur principal et Professeur formateur en faveur de 45.000 enseignants, a fait savoir M. Belabed, rappelant que l'organisation de cet examen a déjà eu lieu en janvier 2018, avec 9.023 postes restants, outre l'organisation d'une deuxième session en mars dernier au cours de laquelle 8.463 enseignants ont réussi l'examen, parallèlement à l'exploitation du reste des postes dont le nombre s'élève à 560 en ce sens que ces derniers ont été exploités au profit des enseignants via la liste de réserve.

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu'il œuvrerait à "la prise en charge des préoccupations des élèves en leur facilitant les procédures relatives aux inscriptions avec allègement des dossiers scolaires et la prise en compte des carrières des fonctionnaires en leur accordant leurs droits conformément aux procédures en vigueur".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.