Histoire

Le ministre des Moudjahidines, Tayeb Zitouni : «Les générations actuelles appelées à s'inspirer des hauts faits des chouhada»

Publié par Dk News le 06-05-2019, 16h03 | 5
|

Le ministre des Moudjahidines, Tayeb Zitouni a   appelé, dimanche à Alger, les générations actuelles à s'inspirer des hauts   faits de la génération de la glorieuse Guerre de libération, de leurs   valeurs et de leurs principes et à s'attacher à l'union nationale. 

« Il est du devoir des générations actuelles de s'inspirer des hauts faits   et qualités des hommes de la trempe de Si M'hamed et tirer profit de leurs   valeurs et principes qu'ils ont mis au service d'une cause noble et   suprême», a indiqué M. Zitouni dans une conférence à l'occasion du 60e   anniversaire de la mort du chahid Ahmed Bouguerra, dit Si M'hamed   Bouguerra.

«Le message de Novembre est toujours de mise, à travers l'attachement des   enfants de l'Algérie à leur terre, à leur unité et le lien étroit avec leur   Patrie qui a été défendue par leur aïeuls, au fil des centaines d'année,   donnant ainsi des exemples éloquents en matière de sacrifice et de lutte   pour la libération de leur pays, jusqu'à ce que le nom de l'Algérie   devienne synonyme de liberté et d'indépendance», a-t-il ajouté. 

La Proclamation du 1er Novembre «demeurera la référence es générations   vers leur avenir dans lequel les qualités et les acquis s'enracinent et par   lequel leur défense se renforce à travers la cohésion, le raffermissement   des rangs et l'enracinement du concept du sacrifice pour une Algérie unie   et sereine à la faveur de la stabilité, de la quiétude, de la paix et de la   solidarité», a souligné M. Zitouni .   Mettant en avant les qualité du chahid Ahmed Bouguerra qui «a donné en   compagnie de ses camarades de lutte l'une des plus belles images   d'héroïsme, de bravoure, de déni de soi, de résistance et de sacrifice», M.   Zitouni a rappelé « les luttes des martyrs qui ont fait face au   colonisateur».  Le colonel Si M`hamed Bouguerra fut un fin stratège militaire qui a   permis de faire basculer la balance sur le terrain des opérations, en   faveur des troupes de l’Armée de libération nationale (ALN), durant les   deux années qu’il passa à la tête du commandement de la wilaya IV   historique, soit d’avril 1957 au 5 mai 1959. Né le 2 décembre 1928 à Khemis-Meliana (Ain Defla), le chahid, Si   M`hamed Bougara, a connu au lendemain du soulèvement populaire du 8 mai   1945, les geôles du colonialisme ou il effectua un bref séjour, puis   s'enrôla dans les rangs du mouvement pour le triomphe des libertés   démocratiques (MTLD). Il est arrêté, une seconde fois, en 1951, pour   «activités politiques subversives», condamné à trois années de prison. 

Au déclenchement de la Révolution de novembre 54, Si M`hamed   Bougara est chargé de l’organisation de la résistance armée au niveau de   Amrouna, dans la localité de Tniet-el-Had. Il participera, le 20 Août 1956,   au congrès de la Soummam et fut désigné responsable politique et membre du   conseil de la wilaya IV Historique, puis promut, en 1958, au grade de   colonel. Il est nommé à la tête des troupes de la ALN opérant à travers   tout le territoire de cette même wilaya, jusqu’à sa mort, le 5 mai 1959   dans le village d’Ouled Bouachraa au environs de la wilaya de Médéa.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.