Actualité

Le PT ignore les motifs du placement de sa SG en détention provisoire (Taazibt)

Publié par Dknews le 11-05-2019, 17h57 | 16
|

Le Parti des Travailleurs (PT) a affirmé, samedi, ne pas connaitre les motifs du placement de sa Secrétaire générale, Mme Louisa Hanoune en détention provisoire, ni les accusations retenues contre elle, décidant de lancer «une campagne de solidarité» pour réclamer sa libération.

 S'exprimant lors d'une conférence de presse, Ramdane Taazibt, dirigeant au PT, a indiqué qu'il «ignore toujours les motifs du placement de Mme Hanoune en détention provisoire ainsi que les accusations retenues contre elle».

 Il a exprimé, en outre, «son refus d'incriminer» l'action politique menée par des milliers d'Algériens depuis le 22 février en vue de réclamer le départ de tous les symboles du régime actuel.

 M. Taazibt a fait état du lancement, à partir de ce samedi, d'une «campagne de solidarité» avec la Secrétaire générale placée, depuis jeudi dernier, en détention provisoire dans une prison civile à Blida, et ce pour demander «sa libération».

 Pour rappel, Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), avait été placée jeudi en «détention provisoire» par le tribunal militaire de Blida dans une prison civile de cette wilaya.

 Mme Hanoune avait été convoquée auparavant par le juge d'instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l'enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, poursuivis pour «atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat».

 Le PT avait, rappelle-t-on, annulé la réunion de son bureau de la wilaya d'Alger, prévue samedi, en raison des derniers développements suite à la détention de sa Secrétaire générale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.