Economie

Thon rouge : des fermes d'engraissement en Algérie dès 2020

Publié par Dknews le 21-05-2019, 18h17 | 3
|

L'Algérie se lancera dans l'activité d'engraissement de thon rouge à partir de 2020 après avoir obtenu en novembre 2018 l'accord de la Commission internationale de pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA), a déclaré mardi à l'APS, le Directeur général de la pêche et de l'aquaculture au ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Taha Hammouche.

M. Hamouche a expliqué dans ce cadre que l'Algérie avait déposé en 2017 un dossier auprès de la CICTA pour l'obtention d'une autorisation d'engraissement du thon, relevant que cette instance avait octroyé à l'Algérie une licence pour la création de fermes pilotes d`engraissement de thon rouge d'une capacité de 1800 tonnes/an, des fermes, a-t-il dit, qui permettront d'augmenter la valeur ajoutée en devise de ce produit jusqu'à 50 millions d'euros.

La direction générale de la pêche a reçu 10 demandes de la part d'investisseurs privés désirant obtenir des contrats de concession pour exercer cette activité, a indiqué M.Hammouche.

Des contrats de concession ont été octroyés à quatre (4) investisseurs pour créer des fermes d’engraissement de thon rouge, et un délais leur a été accordé pour réaliser leurs projets et lancer la production en 2020.

Dans le cas ou les bénéficiaires des contrats de concession tardent dans la concrétisation de leur projet sur le terrain, la direction procèdera à l'envoi de mises en demeure aux retardataires, et au retrait de leurs contrats de concession pour les donner à d'autres investisseurs parmi les 10 ayant déposé leurs demandes.

Ces investissements devront être implantés, en premier lieu, à El-Tarf (1 ferme aquacole), Chlef (une 1 ferme aquacole) et Ain Temouchent (2 fermes aquacoles).

Pour ce qui est de la commercialisation des produits de ces fermes, M. Hamouche a fait savoir que ces produits seront soumis à la règle offre/demande, soulignant que le marché international était libre et basé particulièrement en Asie.

En méditerranée, il existe douze 12 fermes d'engraissement de thon rouge qui produisent 11.000 tonnes de poissons. La plupart de ces fermes se trouvent en Espagne, Italie, Malte, Croatie et Turquie ainsi qu'en Tunisie qui dispose de deux (2) fermes.

La CICTA a délivré, récemment, une licence à l'Egypte et à la Libye pour se lancer dans l'activité d'engraissement.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.