Coopération

Algérie-Russie: les certificats sanitaires permettent de promouvoir les échanges agricoles

Publié par Dknews le 10-06-2019, 18h10 | 23
|

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari, a affirmé lundi à Alger que les négociations en cours entre l'Algérie et la Russie autour de certificats sanitaires vétérinaires ont pour objectif de promouvoir les échanges commerciaux mutuels en produits agricoles entre les deux parties.

"La Russie est un partenaire important pour l'Algérie et des discussions sur les certificats sanitaires avec ce pays sont toujours en cours afin de permettre à l'Algérie de diversifier ses fournisseurs en produits alimentaires et de placer ses produits agricoles sur le marché russe", a-t-il précisé dans une déclaration à la presse en marge d'une cérémonie de signature d'un accord avec la FAO.

Le ministre a, par ailleurs, rappelé que l'Algérie a adopté plusieurs certificats sanitaires vétérinaires avec de nombreux pays et compte le faire avec d'autres pays asiatiques tels la Chine et le Vietnam.

Les discussions sur l'état d'avancement des certificats sanitaires avec la Russie ont été relancées en mai dernier à Paris en marge des travaux de la 87e session générale des délégués de l'Organisation mondiale de la santé animale dont l'Algérie est membre fondateur, a-t-il rappelé dans sa réponse à une question sur la véracité d'une information sur l'importation de viande et de lait de Russie, annoncée par la direction de  surveillance du ministère russe de l'agriculture et relayée par des médias nationaux.

"Nous sommes en train de mettre le cadre officiel conforme aux  standard international de travail de certification sanitaire et  phytosanitaire pour promouvoir les échanges entre les deux pays à l’import comme à l'export", a-t-il insisté, en assurant que ces certificats sanitaires que l'Algérie a adoptés avec plusieurs pays, sont indispensables pour promouvoir les exportations et sécuriser les importations dans le cadre de la promotion des échanges.

 

Les deux certificats, non encore validés

Il a assuré dans ce sens que son département accompagne les opérateurs nationaux qui souhaiteraient placer leur produits sur les marchés internationaux où importer des produits de qualité répondant aux normes internationales.

"Nous ciblons les pays asiatique qui représentent des marchés prometteurs pour les exportateurs nationaux", a-t-il encore affirmé, en assurant que son département travaillait en étroite collaboration avec le ministère du Commerce pour accompagner ces  opérateurs économiques sur les marchés internationaux.

Pour rappel, les services vétérinaires algériens ont adopté plusieurs certificats sanitaires vétérinaires avec de nombreux pays, sans que cela se traduise systématiquement par des échanges, avait appris dimanche l'APS auprès du ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.

Au mois de mai dernier, le directeur des services vétérinaires au ministère de l'Agriculture avait rencontré à Paris son homologue russe pour discuter de l'état d'avancement de ces pourparlers entre les deux pays, a précisé la même source.

C'était en marge des travaux de la 87e session générale des délégués de l'Organisation mondiale de la santé animale, tenue à Paris du 26 au 31 mai 2019, que la partie russe avait remis au directeur des services vétérinaires algérien, "deux propositions de certificats sanitaires vétérinaires. L'un concernant les viandes et l'autre le lait et les produits laitiers".

Les deux certificats, non encore validés, sont en cours d'examen par les services vétérinaires algériens, a précisé la même source.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.