Economie

L'industrie de la réfrigération et de la climatisation: des hommes d'affaires turcs intéressés par le partenariat en Algérie

Publié par Dknews le 11-06-2019, 19h01 | 10
|

Des hommes d'affaires turcs activant dans le domaine de l'industrie de la réfrigération et de la climatisation ont exprimé, mardi à Alger, leur disposition à établir des partenariats "durables" et "fructueux", avec leurs homologues algériens spécialisés en la matière, en vue de promouvoir et d'impulser les échanges économiques entre l'Algérie et la Turquie.

A l'occasion d'une rencontre d'affaires, organisée à Alger, entre les hommes d'affaires turcs et leurs homologues algériens, les opérateurs économiques turcs ont affirmé que les voies de coopération et de partenariat seront examinées par les deux parties sur la base de la règle juridique (51%/49%) de gestion de l'investissement étranger en Algérie.

Initiée par l'Association turque "ISKID" (composée de 110 sociétés turques pionnières dans le domaine du froid industriel, de la climatisation et de la réfrigération avec 90% de parts du marché turc) et la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), cette rencontre d'affaires vise à renforcer la coopération, à favoriser l'échange d'expériences et à développer des partenariats solides dans le domaine du froid industriel, de la climatisation, de la réfrigération, du chauffage et de la filtration de l'air entre les deux parties, selon ses organisateurs.

Intervenant à l'ouverture de la rencontre, le vice-président de l'association "ISKID", Ayik Serdar a indiqué que ladite association avait envoyé des invitations à plus de 650 hommes d'affaires algériens intéressés par l'industrie de la climatisation et de la réfrigération, et ce pour organiser des rencontres avec les représentants de 11 sociétés turques spécialisées en la matière, examiner les voies de coopération entre les deux parties et tisser des partenariats solides.

Il a ajouté, en outre, que cette rencontre serait certainement sanctionnée par plusieurs "partenariats et accords" entre les parties algérienne et turque dans le but de travailler et d'investir ensemble dans le domaine de la réfrigération et de la climatisation.

Dans ce contexte, il a fait savoir qu'un Salon professionnel international des systèmes sanitaires, du chauffage, des systèmes d'aération et de climatisation "ISK Sodex Istanbul" sera organisé, à Istanbul, du 2 au 5 octobre prochain, avant d'appeler l'assistance à y prendre part, d'autant plus que différents appareils et technologies de pointe de ce domaine y seront exposés.

Le Conseiller commercial auprès de l`ambassade de Turquie à Alger, Bahadir Erkan a salué ce type de rencontres entre les hommes d'affaires turcs et algériens, lesquelles devront impulser davantage la coopération économique entre les deux pays.

Rappelant, pour sa part, le volume des échanges économiques entre l'Algérie et la Turquie qui a dépassé 4.5 Milliards USD et qui est appelé, à l'avenir, à atteindre plus de 10 Mds USD, le président de la CACI de Tipasa et membre du Conseil d'administration de la CACI au niveau national, Djellal Maâmar Serandi a salué cette rencontre qui a réuni 11 entreprises turques spécialisées dans le froid et la climatisation ainsi que 40 entreprises algériennes, assurant, à cet égard, qu'"elle sera couronnée par la conclusion de plusieurs accords de partenariat gagnant-gagnant".

L'Algérie est à la recherche de marchés extérieurs, a indiqué M. Serandi, ajoutant que le marché turc est parmi les plus importants. Néanmoins, a-t-il ajouté, les entreprises turques qui travaillent en partenariat avec l'Algérie, sont spécialisées dans les domaines de la construction et de l'industrie du textile, regrettant que les entreprises turques spécialisées dans le froid industriel et la climatisation ne soient présentes en Algérie.

L'objectif des entreprises turques spécialisées dans le froid et la climatisation consiste principalement en l'étude du marché algérien, particulièrement dans les domaines de la vente et la distribution, a-t-il dit, précisant que les entreprises algériennes désirent établir des partenariats avec la partie turque en vue de tirer profit de leurs expériences et savoir-faire dans ce domaine.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.