Monde

Ukraine: Une chaîne de télévision ukrainienne attaquée au lance-grenade

Publié par Dk News le 13-07-2019, 17h15 | 2
|

Une chaîne de télévision ukrainienne a vu son siège attaqué au lance-grenade après avoir annoncé son intention de diffuser un documentaire comportant une interview du président russe Vladimir Poutine, ont annoncé les autorités samedi en dénonçant un acte «terroriste».

L'attaque s'est produite dans la nuit de vendredi à samedi à Kiev et n'a fait aucun blessé, mais a endommagé la façade du siège de la chaîne 112 Ukraine, selon la police.

Un lance-grenade a été abandonné sur place.

Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont ouvert une enquête pour «acte terroriste», tandis que la police a renforcé les contrôles à Kiev pour espérer retrouver le tireur.

Le président de 112 Ukraine, Egor Benkendorf, a appelé dans un communiqué le président Volodymyr Zelensky à «condamner immédiatement cet acte criminel» et à «signifier clairement et résolument que personne ne doit utiliser la force contre les médias». La chaîne est détenue par le député prorusse Taras Kozak.

Elle avait reçu quelques jours plus tôt un avertissement du Parquet ukrainien après avoir annoncé son intention de diffuser un documentaire sur l'Ukraine du réalisateur américain Oliver Stone, qui comporte notamment une interview de Vladimir Poutine.

Jeudi, le procureur général ukrainien Iouri Loutsenko a affirmé que toutes les personnes responsables pour la diffusion de ce «film de propagande russe» seraient convoquées pour interrogatoire.

Vendredi, la télévision a dit avoir reçu «une menace directe d'attaque physique» de la part d'organisations ultranationalistes. Après l'attaque, la chaîne a annoncé avoir annulé la diffusion du documentaire, prévue mardi, dans l'espoir d'éviter un procès et des sanctions de la part des autorités.

La Russie et l'Ukraine sont en conflit depuis l'arrivée de pro-occidentaux au pouvoir à Kiev en 2014, suivi par l'annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée puis d'une guerre entre forces de Kiev et séparatistes prorusses dans l'Est, qui a fait plus de 13.000 morts.

De nombreuses attaques ont visé la presse ou des journalistes ces dernières années en Ukraine, où un grand nombre d'armes se retrouvent en circulation du fait de la guerre et où les enquêtes dans ce genre d'affaires n'aboutissent que très rarement à la condamnation des responsables.

L'Ukraine, une ex-république soviétique, figure à la 102e place sur 180 au classement mondial de la liberté de la presse 2019 établi par l'organisation Reporters sans frontières (RSF).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.