Histoire

Chili: Des milliers de personnes manifestent pour l'anniversaire du coup d'Etat de Pinochet

Publié par DK NEWS le 10-09-2019, 16h11 | 7
|

Plus de 4.000 personnes, selon la police, sont descendues dimanche dans les rues Santiago à trois jours du 46e anniversaire du coup d'Etat du général Augusto Pinochet et du début de la dictature militaire, un épisode dont le souvenir continue de diviser profondément le Chili.

Des affrontements ont éclaté en fin de cortège entre les forces de l'ordre et des manifestants encagoulés et armés de pierres et de bâtons. La police, qui a répliqué à l'aide de canons à eau et de gaz lacrymogènes, a annoncé avoir arrêté 23 personnes. Le 11 septembre 1973, des militaires chiliens dirigés par le général Pinochet avaient renversé le gouvernement démocratiquement élu de Salvador Allende, qui s'était suicidé dans son palais présidentiel pris d'assaut. La dictature militaire qui avait suivi jusqu'en 1990 est considérée comme responsable de plus de 3.000 assassinats et disparitions.

«Nous marchons avec la conviction qu'au Chili, il n'y a encore ni vérité ni vraie justice» à propos de ce sombre épisode de l'histoire du pays, a déclaré au cours de la manifestation Marco Barraza, membre du Parti communiste chilien.

Sous le slogan «pour la vérité et la justice», la manifestation avait été convoquée par plusieurs organisations de gauche pour exiger des avancées dans les enquêtes judiciaires sur les crimes de la dictature. Sur les 1.200 cas de disparition, seule une centaine ont pu être élucidés à ce jour, de nombreux corps de personnes enlevées et exécutées sommairement ayant été jetés à la mer ou dynamités par les militaires pour effacer toute trace. Parmi les manifestants se trouvait la députée communiste Carmen Hertz, qui vient de récupérer les restes de son mari arrêté et fusillé pendant la dictature. «Le désert nous a rendu des morceaux de son dos et de sa mâchoire. Une vie massacrée, pendant que ses assassins restent impunis depuis des décennies et que le négationnisme persiste», a-t-elle tweeté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.