Monde

Présidentielle en Tunisie : Forte affluence des Tunisiens dans les bureaux de vote

Publié par DK NEWS le 15-09-2019, 16h46 | 4
|

Les Tunisiens, toutes catégories d'âge, se rendaient dimanche en masse aux bureaux de vote pour élire leur prochain président de la République, formant dès les premières heures du matin de longues files d'attente, a constaté l'APS.

Dans le centre de vote de l’école primaire, 29 rue de Marseille en plein Tunis, les organisateurs ont dû investir la rue pour mettre de l'ordre et mieux canaliser le flux d'électeurs.

Le président dudit centre, Abdelaziz Bahli, a prévu, dans une déclaration à l’APS, que le nombre d’électeurs va augmenter dans les prochaines heures.

 «Les encadreurs des bureaux ont reçu des instructions pour faciliter au maximum la tâche aux électeurs», a-t-il, en outre, indiqué, se disant confiant quant à la maitrise de la situation et la bonne marche des opérations de vote.

Dans les centres de vote, les listes des électeurs étaient visibles, au moment où des agents ont été mobilisés pour porter aide et assistance aux personnes âgées et celles à mobilité réduite. Les électeurs accomplissaient également leur devoir électoral sous haute sécurité. Les véhicules des services de sécurité étaient très visibles aux alentours des centres de vote. Quelques 70 000 agents de police et 32 000 militaires sont mobilisé à cette occasion.

 

Enthousiasme et aménagement des horaires dans les bureaux de vote

L’affluence des électeurs vers les bureaux de vote a été prévue par les observateurs de la scène politique tunisienne au vue de la compétition entre les familles politiques et l'enthousiasme suscité parmi les Tunisiens à la faveur de la campagne électorale marquée, pour la première fois dans le pays, par les débats politiques directs entre les 26 postulants à la magistrature suprême.

Le dernier taux de participation aux élections de 2014 était de 64,5 %.

 «Ce pourcentage sera largement atteint encore cette fois-ci», prévoient des spécialistes, cités par des médias locaux.  L’instance indépendante de la surveillance des élections (ISIE) qui veille sur l’organisation des élections, a pris des mesures exceptionnelles dans certaines circonscriptions, en ouvrant les bureaux de vote à partir de 10h00 pour être fermés à 16h00 au lieu de 18h, comme c'est le cas pour le reste des bureaux de vote. Les centres et bureaux concernés par cette mesure sont au nombre respectivement de 242 et 331.

Ils sont répartis entre les circonscriptions de Sidi bouzid, Djendouba, Gasserien et Gafessa.

S'exprimant dans ce contexte, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (ISIE), Nabil Baffoun, a indiqué que l'aménagement des horaires de vote pour les centres et bureaux concernés a été dicté par des «considérations sécuritaires». M. Baffoun a également fait savoir que le vote à l’étranger ayant débuté vendredi pour se poursuivre samedi et dimanche, «se déroule dans de bonnes conditions» dans toutes les circonscriptions électorales, où le taux de participation était de 10% à la clôture de la journée d’hier, samedi.

Le président intérimaire de la Tunisie, Mohamed Nacer, qui a accompli tôt la matin son devoir électoral, a souligné qu’il accomplissait cet acte en tant que citoyen.

«Tous les citoyens sont égaux en droits et en devoirs», a-t-il dit.

Les chefs de partis ont accompli, chacun pour sa part, leur devoir électoral au niveau de leurs lieux de résidence. Les résultats préliminaires du scrutin de 15 septembre sont attendus pour lundi, tandis que les résultats définitifs seront connus mardi prochain.

Dans le cas où il y aura un deuxième tour du scrutin, il sera organisé dans 15 jours.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.