Actualité

Principales missions de l'Autorité nationale indépendante des élections

Publié par Dknews le 15-09-2019, 19h22 | 5
|

L'Autorité nationale indépendante des élections, que préside M. Mohamed Charfi, est une instance "permanente,indépendante et impartiale", jouissant du statut de personne morale et de l'indépendance administrative et financière.

- Cette autorité, composée de 50 membres, a pour missions de "concrétiser et approfondir la démocratie constitutionnelle et promouvoir le régime électoral conduisant à l'alternance pacifique et démocratique au pouvoir".

- L'instance dont le siège se situera à Alger avec des antennes au niveau local et auprès de la communauté nationale à l'étranger, veillera "à la préparation, à l'organisation, à la gestion, à la supervision et à la surveillance des élections". 

- En matière de surveillance des élections, elle veille à garantir "la transparence et la régularité" du scrutin lors des étapes de sa préparation et de son organisation.

- L'Autorité sera composée, au niveau central, d'un président, d'un bureau et d'un conseil et disposera, au niveau local, de délégations de wilaya.

-Elle recourra à des délégués au niveau des communes et des représentations diplomatiques et consulaires.

- Elle disposera de son propre budget de fonctionnement. La nomenclature des dépenses et les termes et modalités d'application seront fixés conformément à la législation, pour peu que ses comptes et bilans financiers soient contrôlés par la Cour des comptes.

- L'instance peut enclencher toutes les procédures en cas d'atteinte ou menace portée au déroulement normal des opérations électorales, en vue de garantir la conformité de ces opérations aux textes législatifs et organisationnels en vigueur.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.