Economie

Le rôle pivot des jeunes entrepreneurs en tant que levier de l'économie nationale souligné

Publié par Dknews le 15-09-2019, 19h32 | 3
|

La Conférence nationale sur les start-up en Algérie a été l'occasion pour les participants de souligner le rôle pivot que peuvent jouer les jeunes entrepreneurs porteurs de projets dans le développement de l'économie nationale, d'où les nombreuses mesures prises pour les accompagner et encourager leurs investissements.

Dans ce contexte, le ministre du Commerce, Said Djellab a indiqué que l'élargissement de la sphère d'utilisation des nouvelles technologies et du numérique est un facteur déterminant dans la transformation économique, affirmant que "l'Algérie ne peut rester en marge de cette transformation".

Il a expliqué que certaines initiatives de start-up de jeunes ont amené le Gouvernement à engager une démarche d'encadrement à travers la loi relative au commerce électronique, adoptée en mai 2018, et la loi relative à la protection des données, adoptée en juin de la même année.

Dans le même sillage, M. Djellab a rappelé la participation notable de jeunes algériens au Salon international des start-up en France où ils ont honoré l'Algérie à travers leurs projets innovants.

"Suite à cette expérience réussie qui a permis à l'Algérie de compter parmi les pays importants dans de ce genre de manifestations internationales, nous avons engagé une réflexion sérieuse sur la manière d'intégrer cette force intelligente et de lui  donner un rôle pionnier afin de contribuer à la relance de l'économie nationale", a-t-il ajouté.

C'est ainsi que le Premier ministre a donné des instructions à l'effet d'accorder une grande importance aux capacités et aux compétences des jeunes dans le développement économique, a-t-il poursuivi.

A ce propos, M. Djellab a expliqué que le staff gouvernemental a été instruit par le Premier ministre de prendre toutes les dispositions nécessaires pour l'intégration des jeunes porteurs de projets en les plaçant au cœur de l'économie nationale à la lumière des mutations économiques.

Soulignant l'importance de cette Conférence à travers la consécration d'un climat de dialogue constructif entre les entreprises, tous secteurs confondus, et la réunion des compétences innovantes au niveau national dans les domaines des nouvelles technologies et du numérique, le ministre a estimé que cette rencontre favorise un contrat de confiance entre les start-up et les entreprises nationales.

Point de départ d'un dialogue constructif, cette conférence vise la mise en place d'une stratégie nationale prospective à long terme garantissant à l'Algérie une place dans le concert des nations ayant réussi dans l'utilisation des nouvelles technologies et en matière d'efficience économique.

Lors de cette rencontre, plusieurs mesures prises par le Gouvernement ont été évoquées à l'instar de l'exonération des start-up des différents impôts et taxes, le dégel des projets de jeunes notamment dans le Sud, l'octroi d'avantages aux start-up en matière de commandes publiques à travers la révision du code des Marchés publics.

Les travaux de cette rencontre ont été marqué par des ateliers techniques visant à vulgariser les prestations qu'offre la Caisse de garantie des crédits d'investissements, l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) et le Centre national du Registre de commerce (CNRC).

Au terme de ces travaux, M. Djellab a déclaré que cette rencontre "sera l'entame du processus d'intégration des start-up dans l'économie nationale", assurant qu'"en plus des mesures annoncées par le Gouvernement, tous les problèmes soulevés seront examinés et résolus secteur par secteur d'activité".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.