Actualité

Etablissements spécialisés: relever le niveau d’encadrement et promouvoir la pédagogie

Publié par Dknews le 05-11-2019, 18h32 | 4
|

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a insisté, lundi à Naâma, sur l’importance de relever le niveau d’encadrement, de promouvoir la pédagogie dans les établissements spécialisés relevant du secteur et d'améliorer la prise en charge éducative spécialisée des enfants handicapés.

Lors de sa visite d’inspection dans la wilaya, la ministre a affirmé que son département ministériel œuvre à intensifier les sessions de formation liées aux handicaps pour relever le niveau d’encadrement, promouvoir le travail pédagogique dans les établissements spécialisés, en plus de la révision permanente des programmes et leur actualisation et la modernisation des moyens de prise en charge pédagogique en introduisant l’outil informatique et de communication dans cette opération éducative.

En inaugurant une salle de sports relevant du centre psycho-pédagogique des déficients mentaux de Mecheria, Ghania Eddalia a mis l’accent sur la nécessité d’intégrer les institutions spécialisées dans la société d’information et les ouvrir sur la société par la diversification des programmes culturels, sportifs et récréatifs.

Au même centre, la ministre a assisté à la signature d’une convention de coopération entre les directions de l'action sociale et de la jeunesse et des sports visant à élaborer un programme conjoint d’encadrement sportif spécialisé des enfants handicapés, à détecter des talents sportifs et à élargir la pratique sportive au sein des centres spécialisés.

Lors de sa visite au centre psychopédagogique des déficients mentaux à Ain Sefra, elle a donné des instructions aux responsables pour un suivi sanitaire permanent des enfants inscrits dans cet établissement, annonçant que l’encadrement pédagogique et sanitaire à travers les établissements spécialistes de la wilaya sera doté prochainement de postes supplémentaires de psychologues, d'orthophonistes, d'assistantes sociales et autres en vue de combler le déficit dont certains accusent.

Dans cette commune, la ministre a inauguré un centre polyvalent de prévention des jeunes d'un coût de réalisation de 55 millions DA et d’une capacité d’accueil de 80 lits. Cette structure, disposant de salles de restauration, d’hébergement, de sports et de loisirs est encadré par 30 fonctionnaires dont un généraliste, deux psychologues et des sociologues pour la prise en charge sanitaire et psychologique des jeunes souffrant de toxicomanie, de violence et de problèmes familiaux, selon les explications fournies à la ministre.

Au chef-lieu de wilaya, Ghania Eddalia a donné le coup d’envoi d’une caravane de solidarité en faveur de 120 familles nécessiteuses réparties dans plusieurs localités éloignées de la wilaya, dotée d'équipements médicaux pour handicapés, de vêtements pour enfants, de couvertures et autres. Cette caravane compte un staff médical pour prodiguer des examens médicaux et des auscultations.

En outre, la ministre s’est enquise des conditions de prise en charge au niveau du centre de l’enfance assistée à Naama et a procédé à l’ouverture d’une exposition en faveur des bénéficiaires de soutien au titre de l’Agence nationale de gestion du micro crédit (ANGEM).

En visitant les stands de cette exposition, elle a exhorté les diplômés universitaires et des CFPA à accéder au monde de l’entreprenariat et à concrétiser des projets productifs en bénéficiant de micro-crédits, affirmant le renouvellement du crédit en cas de remboursement du premier prêt et l'accès à un deuxième d’une valeur plus importante pour pouvoir élargir le projet.

En rencontrant des associations locales pour handicapés, la ministre a rappelé qu’à partir du 1er octobre, l’allocation mensuelle des handicapés sans revenus (265.000 personnes aux besoins spécifiques) devra passer de 4.000 à 10.000 DA et sera revalorisée d’une année à une autre pour atteindre le salaire minimum garanti (SMIG).

Pour ce qui est de la prise en charge des handicaps légers dont l’autisme et la trisomie et la déficience mentale, la ministre a insisté, en procédant à la distribution du matériel et équipements adaptés aux handicapés à la maison de la culture, sur la contribution du secteur privé pour la création d’établissements spécialisés en éducation de cette catégorie.

Le département ministériel est disposé à répondre à toutes les demandes des investisseurs désirant contribuer à ce domaine, renforcer les centres psycho-pédagogiques relevant du secteur public et faciliter la prise en charge du suivi psychique et pédagogique des enfants pour leur insertion dans la vie sociale et professionnelle à l’avenir, a-t-elle affirmé, appelant à chaque étape de sa visite d’inspection dans la wilaya à s’engager à faciliter l’accès des handicapés aux établissements et structures ouvertes au public.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.