Monde

Bolivie: Les 4 Cubains détenus ont été libérés et renvoyés à Cuba

Publié par DK NEWS le 18-11-2019, 17h07 | 6
|

Les quatre membres de la brigade médicale cubaine détenus depuis mercredi en Bolivie ont été relâchés dimanche et renvoyés à Cuba, a annoncé le site d'informations Cubadebate.

Les quatre citoyens cubains (trois hommes et une femme), dont deux médecins parmi eux, font partie du «deuxième vol qui ramène sur l'île les coopérants qui proposaient leurs services» en Bolivie, a précisé la même source. Ils avaient été incarcérés mercredi à La Paz sous «la présomption calomnieuse» de soutenir et financer les protestations qui se sont déroulées cette semaine dans le pays andin à la suite de la démission du président socialiste Evo Morales et de la prise de pouvoir de la sénatrice de droite Jeanine Anñez qui s'est proclamée présidente par intérim.

Deux autres Cubains de cette brigade médicale avaient également été arrêtés mercredi mais avaient été libérés le même jour. Cuba avait décidé vendredi, à la demande de La Paz, de rapatrier 725 de ses citoyens remplissant des tâches de coopération, notamment médicale. Un avion avait décollé samedi de la Bolivie pour Cuba avec à son bord 226 Cubains rapatriés sur décision des autorités de La Havane, hostiles au gouvernement intérimaire bolivien.

La première décision de politique étrangère de Mme Anñez a été de reconnaître jeudi le dirigeant de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido en tant que président par intérim du Venezuela, faisant volte-face par rapport à l'alliance entre Evo Morales et le président socialiste Nicolas Maduro.

Cuba et le Venezuela étaient jusqu'ici les principaux alliés régionaux d'Evo Morales. Il a depuis trouvé asile politique au Mexique. L'envoi par Cuba de médecins à l'étranger est une tradition de longue date. Fin 2018, plus de 34.000 médecins et personnels paramédicaux cubains exerçaient dans 66 pays.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.