Sports

Football - Coupe d'Algérie ES Sétif - CS Constantine, choc des 8èmes de finale

Publié par DK NEWS le 12-02-2020, 17h40 | 2
|

C'est vers le stade du 8-Mai-1945 de Sétif que tous les regards seront braqués à l'occasion du grand derby de l'Est, antre Sétifiens et Constantinois.
L'octuple détenteur du trophée, qui va bénéficier à cette occasion de l'avantage du terrain et du public, se trouve dans une courbe ascendante depuis l'arrivée du Tunisien Nabil Kouki, avec lequel les camarades de Djahnit ont retrouvé la joie de jouer.
Les «Sanafir», toujours à la recherche de leur 1er trophée en Coupe, ne se présenteront pas à Sétif en victime expiatoire.
La victoire acquise samedi dernier à Alger face à l'USM Alger (3-1) a donné des ailes aux camarades de Belkacemi, buteur attitré du club, qui chercheront à passer l'écueil sétifien dans un premier temps avant de revoir leurs ambitions à la hausse.
 Ce palpitant derby, qui sera suivi par une foule record, risque d'aller au-delà du temps réglementaire, voire aux tirs au but.
Non loin de là et plus précisément à Aïn M'lila, l'ASAM aura à livrer un autre derby de l'Est face au CA Bordj Bou Arréridj.
Les deux formations, à l'instar du CSC, toujours à la recherche de leur premier titre, se trouvent au milieu du tableau en championnat et viseront un même objectif: aller le plus loin possible dans cette épreuve populaire. Les M'lilis, souvent intraitables à domicile, auront beaucoup à faire devant les Bordjis qui alternent cette saison le bon et le moins bon.
Lors du match aller en championnat (5e journée), les deux formations se sont neutralisées sur un score de parité (2-2) à Bordj, ce qui démontre du niveau assez proche des deux équipes. De son côté, l'actuel leader du championnat et tenant du titre, le CR Belouizdad, se rendra jusqu'à Biskra pour y affronter l'USB.
Cette dernière, accrochée dimanche dernier par la JS Kabylie (1-1), est beaucoup plus préoccupée par son maintien en Ligue 1 où elle occupe la peu reluisante dernière place en compagnie du NA Hussein-Dey.  Une rencontre opposera un club de Ligue 1 à son homologue de Ligue 2, à savoir l'USM Bel-Abbès à l'USM Annaba.
Les Bel-Abbésiens, vainqueurs de la coupe en 2018, traversent une période critique provoquée par une crise financière aiguë qui pourrait être exploitée par les Annabis, beaucoup plus sereins que leurs adversaires du jour.
La ville de Boussaâda sera le théâtre d'un petit sommet entre deux clubs de L2, en l'occurrence, l'ABS et le RC Arbaâ. Les Boussaâdis, larges vainqueurs samedi dernier du WA Tlemcen (3-0), entendent tirer profit de l'avantage du terrain pour écarter l'Arbaâ, en net baisse de forme depuis l'entame de la phase retour.
En championnat, les deux équipes avaient fait match nul sur un score vierge. Le dernier match au programme de jeudi se déroulera à Boufarik entre le WAB et le MCO. Le Widad, qui domine de la tête et des épaules le groupe Centre du championnat amateur, veut faire mordre la poussière à un autre «Mouloudia» après celui d'Alger, sorti au tour précédent.
Les Oranais, en quête de leur 5e trophée, le 1er depuis la saison 1995-1996 (1-0) devant l'USM Blida, appréhendent énormément cette sortie devant un adversaire chez qui tout sourit en ce moment.
Parallèlement aux 8es de finale, deux matches en retard des 16es seront apurés jeudi.
D'abord à Oran, où l'ASMO (L2) aura la visite de l'USMA dans un match a priori déséquilibré mais qui pourrait donner lieu à une surprise de taille.
Les «Usmistes», détenteurs de 8 trophées, jouent gros en tentant de sauver une saison compromise, alors que les Oranais, qui viennent de chuter à domicile devant un mal-classé, la JSM Béjaïa, ont mis fin à leur grève, afin de tenter de relever la tête devant un véritable spécialiste de l'épreuve. L'autre match en retard se déroulera au stade Omar-Hamadi de Bologhine (Alger) entre le Paradou AC et le MC El-Bayadh (Inter-Régions) qui domine largement son groupe (Sud-Ouest).
Les «Pacistes», qui ont repris des couleurs en Ligue 1, partiront largement favoris, à moins que les gars d'El-Bayadh n'en décident autrement.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.