Actualité

La révision de la Constitution consacrera l'édification d'un nouvel Etat réunissant tous les courants politiques

Publié par Dknews le 17-02-2020, 16h52 | 3
|

le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil, a affirmé dimanche à Alger que la révision de la Constitution consacrera "l'édification d'un nouvel Etat réunissant tous les courants politiques, toutes obédiences confondues".

S'exprimant à l'issue de l'adoption, par les membres du Conseil de la nation, d'une mouture de soutien au Plan d'action du Gouvernement, M. Goudjil a indiqué qu'après l'adoption de cette mouture "la prochaine étape sera la nouvelle Constitution qui sera soumise au Parlement avant d'être plébiscité à travers un référendum populaire".

"Les contours de la nouvelle Constitution commence à apparaitre pour l'édification d'un nouvel Etat algérien pour tous, où chacun trouvera sa place quelle que soit son obédience", a-t-il soutenu.

Le système de Gouvernance, poursuit M. Goudjil, "soit consacrer la volonté populaire dont il est issu", mettant en avant la possibilité de "changer le mode de gouvernance d'une étape à une autre, mais l'Etat doit survivre aux dirigeants", a-t-il dit.

Pour le président du Conseil par intérim, "la résolution des crises implique un retour à l'histoire, notamment à l'étape ayant précédé le déclenchement de la glorieuse Révolution nationale", appelant, par la même occasion, à tirer profit des expériences qu'ont vécu l'Algérie et ses pays du voisinage".

Par ailleurs, M. Goudjil a salué le rôle de l'Armée nationale populaire (ANP) dans le soutien "au mouvement populaire et la préservation de la stabilité du pays", affirmant que "l'Algérie qui a élu son président a su recouvrer sa place dans les fora internationaux".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.