Monde

France Les policiers manifestent à Paris, des Champs-Elysées à la place Beauvau

Publié par DK NEWS le 13-06-2020, 15h53 | 33
|

Des policiers français ont manifesté vendredi matin à Paris à l’appel de plusieurs syndicats, dont Alliance et UNSA Police, bravant l’interdiction de rassemblement toujours en vigueur pour dénoncer l’attitude du gouvernement à leur égard ainsi que le climat ambiant de ce qu’ils qualifient comme une "haine anti-flics". "Les collègues n’en peuvent plus.

Ca fait des mois que ça dure", a déclaré à la presse Fabien Vanhemerlryck, secrétaire général du syndicat policier Alliance, à l’arrivée du cortège, parti des Champs-Elysées, devant le ministère de l’Intérieur place Beauvau. "La police n’a jamais été au-dessus des lois, mais elle ne doit pas être en dessous des lois", a-t-il déclaré en appelant "le président Macron (à) soutenir, respecter et considérer sa police". 
Face aux accusations de violences et de racisme visant la police française, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé lundi l’abandon de la technique controversée d’interpellation "par étranglement" et évoqué une suspension systématique des fonctionnaires de police en cas de "soupçons avérés" d’acte ou de propos raciste. Ces décisions du m inistre, prises dans le contexte de manifestations contre les brutalités policières dans le sillage de la mort de George Floyd aux Etats-Unis, catalysent la colère des policiers et Christophe Castaner a reçu jeudi plusieurs représentants syndicaux place Beauvau dans le cadre de consultations qui devaient se poursuivre vendredi. "Les forces de l’ordre sont aujourd’hui lâchées par leur hiérarchie", a réagi vendredi la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui s’est rendue dans un commissariat de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.