Histoire

Sauvegarde de la mémoire nationale Une convention de coopération et de partenariat entre les ministères des Moudjahidine et des Affaires religieuses

Publié par DK NEWS le 19-06-2020, 17h05 | 4
|

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni et le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmahdi ont signé jeudi à Alger une convention de coopération et de partenariat en matière de sauvegarde et de vulgarisation de la mémoire nationale.
La cérémonie de signature s'est déroulée au siège permanent de «L’exposition de la Mémoire, histoire de l’Algérie : 1830-1962», au parc de la Concorde civile de Ben Aknoun, à l’occasion de la célébration du 64e anniversaire de la mort des deux héros symboles tombés en martyrs, Ahmed Zahana, appelé «Zabana» et Abdelkader Ferradj. Auparavant, les deux ministres se sont rendus dans les différents pavillons de l’exposition qui a été inaugurée en 2014. Indiquant que la convention signée porte sur la «sauvegarde et la vulgarisation de la mémoire nationale et la consécration de ses valeurs, dimensions et profondes significations symboliques», M. Zitouni a fait savoir qu’elle «est une initiative qui s’inscrit dans la continuité, à savoir, asseoir les bases solides de l’action complémentaire, de la coordination permanente et de la coopération fructueuse entre les deux secteurs».
Cette action complémentaire entre les deux ministères repose, explique M. Zitouni, sur «une approche participative qui vise à vulgariser la culture de l’Histoire, et ce, a-t-il ajouté, partant de la conviction du ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit, quant au rôle important du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs dans la vulgarisation et la promotion de la mémoire collective de la Nation, fort des importants établissements religieux, d’enseignement, sociaux et culturels, lesquels ont une influence et une sacralité, toutes deux  particulières».
Abondant dans le même sens, M. Zitouni  dira que les établissements relevant du secteur des Affaires religieuses et des Wakfs, «sont un rempart pour la doctrine novemberiste qui préserve les fondements de la personnalité nationale et les composantes essentielles de l’identité nationale». Pour sa part, M. Belmahdi a indiqué que la convention signée reflète «les espaces communs dont disposent les deux secteurs dans le domaine de la préservation de la mémoire», à même de permettre de «doter les générations d’Algériens, en cette force pour bâtir ensemble l’Algérie», relevant à ce pro pos, que «près de vingt millions de fidèles se rendent dans les mosquées pour assister aux prêches et dourous de Vendredi».
Détaillant la teneur de cette convention, le ministre a précisé qu’elle fixe plusieurs mécanismes, dont la mise en œuvre sera assurée par les deux secteurs, que ce soit des colloques, conférences, écriture d’ouvrages ou présentation de témoignages en Histoire, en sus de programmes de visites menées par les imams et les élèves apprenant le Saint Coran, dans les musées d’Histoire.
Pour M. Belmahdi, la convention est «une initiative, à même de permettre d’approfondir ce qui est appelé, culture de l’Histoire nationale dans les mosquées». 
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.