Culture

Livre - Publication "Par quel droit tenir le net?", nouvel essai de Ammar Belhimer

Publié par DK NEWS le 21-06-2020, 19h14 | 3
|

Paru aux éditions "Anep", cet ouvrage de 218 pages revient sur l'historique et les enjeux d'un développement numérique en matière de nouvelle dépendance, d'économie, d'"identité culturelle", de "protection de la vie privée" ou encore de "colonialisme numérique". 
Abordant l'aspect économique de cette évolution, l'auteur évoque une implication du numérique au cœur de tout développement "y compris dans les finances" en prenant pour exemple la cryptomonnaie "Libra" élaboré par le géant des réseaux sociaux, Facebook. 
Il cite également les travaux de plusieurs chercheurs américains, dont Rachel Levinson-Waldman et Sahili Singhvi, estimant que la surveillance des médias sociaux "soulève des risques importants pour les droits et libertés civiles". 
Cette vision est appuyée par une instance fédérale américaine ayant infligé à Facebook une amende record de cinq milliards de dollars pour violation en matière de données à caractère personnel. Ammar Belhimer évoque également une "guerre économique et commerciale", sur un terrain technologique, et une "guerre froide 2.0" entre les Etats-Unis et la Chine, en plus d'une "Balkanisation d'Internet", pour désigner les différentes opérations de "fragmentation sous influence de facteurs technologiques et politiques" dans différents pays. 
Sur le plan juridique, jugé toujours en retard par rapport à l'évolution technologique, l'auteur estime qu'Internet devient un espace "d'enchevêtrement de droits nationaux" en citant quelques affaires juridiques qui ont mis au jour une "nécessaire extra-territorialité du droit". 
Entre autres exemples détaillés dans l'ouvrage, l'adoption en 2019 par le parlement européen d'une nouvelle directive sur les droits d'auteurs qui se propose d'harmoniser le droit de la propriété intellectuelle dans l'Union européenne avec des "incidences sur le rapport à la création sur Internet".Evoquant un nouvel écosystème numérique, Ammar Belhimer s'intéresse également à des phénomènes comme le danger des plateformes, la violence en ligne, la brutalisation du débat public mais aussi à cet "eldorado africain" au potentiel notable. 
Docteur en droit et professeur de l'enseignement supérieur, Ammar Belhimer, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement depuis janvier 2020, est également l'auteur de plusieurs ouvrages dont "La dette extérieure de l'Algérie: une analyse critique des politiques d'emprunt et d'ajustement" (1998), "Histoire de la pensée économique" (2007), "Les printemps au désert" (2016), "Les dix nouveaux commandements de Wall Street" (2017), ou encore "2049, l'année du serpent de terre" (2019) 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.