Hi-Tech

Publicité sur les réseaux sociaux Starbucks fait une pause dans la pub sur les réseaux pour protester contre la haine

Publié par DK NEWS le 29-06-2020, 17h08 | 1
|

L'entreprise américaine Starbucks a annoncé dimanche faire "une pause" dans ses pubs sur tous les réseaux sociaux aux Etats-Unis pour montrer son "opposition aux discours de haine" qui s'y répandent, rejoignant ainsi dans sa démarche d'autres marques connues. 
"Nous pensons qu'il faut faire plus pour créer des communautés accueillantes et inclusives en ligne, et nous pensons que les entrepreneurs comme les responsables politiques doivent se retrouver", écrit la chaîne de cafés. 
"Nous allons faire une pause de la publicité sur toutes les plateformes de réseaux sociaux pendant que nous continuons nos discussions en interne, avec nos partenaires des médias et les organisations de droits civiques pour mettre fin aux discours de haine", ajoute encore Starbucks. 
Cette annonce est dans la même veine que la prise de position du géant de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever et de Coca-Cola, qui ont annoncé une pause similaire vendredi. 
Tous les réseaux sociaux, mais Facebook tout particulièrement, se voient reprocher de ne pas faire assez pour éliminer les publications racistes ou haineuses sur son site. 
La NAACP, la grande organisation de défense des droits civiques des Afro-Américains et une organisation de lutte contre l'antisémitisme, la Anti Defamation League, ont appelé à un boycott de la publicité sur Facebook pendant le mois de juillet. 
A l'instar de Coca-Cola, Starbucks ne s'associe pas spécifiquement à cette action. 
La chaîne va aussi continuer à dialoguer avec ses clients et ses employés sur les réseaux. 
Ces critiques --qui ne sont pas neuves-- ont pris de l'ampleur depuis la mort de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc à Minneapolis et dont la vidéo a choqué le monde entier et déclenché des manifestations anti-racistes massives aux Etats-Unis et ailleurs. 
La chaîne Starbucks elle-même, qui emploie pourtant beaucoup de membres des minorités visibles aux Etats-Unis, n'est pas exempte de critiques. 
En avril 2018, l'arrestation de deux hommes noirs dans un Starbucks de Philadelphie avait fait grand bruit, conduisant le groupe à fermer ses 8.000 cafés aux Etats-Unis pour une après-midi pour faire suivre à ses employés un séminaire de formation à la diversité raciale. 
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.