Actualité

Raccordement à l'électricité et au gaz : Le Président Tebboune ordonne de l'élargir dans le sud et les wilayas intérieures

Publié par Dknews le 29-06-2020, 18h39 | 6
|

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres tenue par visioconférence, l'élargissement des raccordements à l'électricité et au gaz dans les wilayas intérieures et notamment dans le Sud.

Après débat et approbation d'un exposé présenté par le ministre de l'Energie sur la situation du raccordement des zones industrielles, des périmètres agricoles et autres investissements au réseau d’électricité et de gaz, des programmes à fort impact sur le développement économique local, le président de la République a rappelé les précédentes instructions concernant le parachèvement immédiat des raccordements à l'électricité et au gaz, notamment dans le Sud.

Une opération qui permettra de libérer les énergies gelées dans les secteurs de l'Industrie et de l'Agriculture, créer des postes d'emploi à même de renforcer la production et résorber le chômage, selon la même source.

Le président de la République a réitéré son refus aux "pratiques bureaucratiques" qui privent des cit oyens producteurs, notamment dans le monde de l'agriculture, du raccordement au réseau électrique pour ensuite leur mettre la pression pour le remboursent des crédits dans les délais.

Il a, à ce propos, donné des instructions pour faciliter les remboursements dans l’attente de l'entrée en production des périmètres agricoles et industrielles concernés par le raccordement au gaz et en électricité et ordonné, par la même, l'élargissement des raccordements aux zones d'activités dans les wilayas intérieures au profit des artisans, et notamment dans le Sud, et des nouvelles agglomérations.

Selon l'exposé du ministre, il existe 2726 demandes de raccordement de périmètres agricoles au réseau électrique, la majorité au sud du pays, dont 1010 opérations ont été réalisées et le reste en attente de mise en service, en cours de réalisation, en attente de règlement des coûts par l'opérateur, ou en cours d'examen.

Le programme global de raccordement à l'électricité comprend 50 zones industrielles, sachant que 44 sont gérées par les wilayas et 6 par l'Agence nationale d'intermédiation et de régulation foncière (ANIREF), une situation qui a engendré, selon le ministre, des contraintes nécessitant un réexamen du mode de gestion actuels de ces espaces.

S'agissant du raccordement à l'électricité et au gaz des in vestisseurs se trouvant en dehors des zones industrielles, il est enregistré, sur un total de 8818 projets d'investissement, 854 demandes de raccordement à l'électricité et 234 autres au gaz.

En tête des entraves relevées en matière de raccordement à l'électricité et au gaz, figurent l'absence de passages pour le passage des réseaux électriques, la non-conformité de la liste des bénéficiaires avec les personnes sur le terrain et la répartition des enveloppes financières avant la réalisation des études, des dysfonctionnements qui appellent à être corrigés très rapidement, a conclu le communiqué.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.