Economie

Tiaret : Plaidoyer pour de nouvelles spécialités de formation dans le domaine des plantes aromatiques et médicinales

Publié par Dknews le 26-07-2020, 18h02 | 4
|

Les participants à une session de formation sur les plantes aromatiques et médicinales ont plaidé jeudi au terme de leurs travaux pour l’ouverture dans les établissements de formation professionnelle de nouvelles spécialités inhérentes à l'exploitation scientifique et artisanale des plantes aromatiques et médicinales.

Les recommandations couronnant cette session de formation au profit de 16 jeunes de la commune de Tagdemt ont été axées sur la nécessité d’ouvrir de nouvelles spécialités de formation dans ce domaine dans la wilaya de Tiaret, dans le but de créer des nouvelles branches artisanales devant renforcer les opportunités d’emploi.

Les participants à cette rencontre de formation, organisée par l’Agence de développement social (ADS) au centre de rééducation pour mineurs "Ali Maachi" de Tiaret dans le cadre du Programme de soutien au développement local durable et aux activités sociales dans le Nord-ouest de l'Algérie, ont insisté sur la nécessité de conjuguer les efforts de tous pour élargir et valoriser différents domaines de la formation et accompagner les jeunes chômeurs des communes aux faibles ressources en leur apprenant à mieux exploiter les richesses forestières et végétales dont les plantes aromatiques et médicinales.

IIs ont recommandé également d'inclure une formation dans le domaine des plantes aromatiques et médicinales, en coordination avec le conseil interprofessionnel des plantes aromatiques et médicinales, permettant une exploitation rationnelle de ce genre de flore en utilisant des méthodes scientifiques susceptibles de préserver la biodiversité, essentiellement en ce qui concerne la culture des plantes rares menacées de disparition.

L'expert international chargé du programme de soutien au développement local durable et aux activités sociales dans le Nord-ouest du pays, Nassim Djabou, qui encadre cette session, a mis l'accent sur le rôle de l’accompagnement permettant aux jeunes de concrétiser leurs projets d’investissement et d'exploiter les connaissances acquises lors des sessions de formation, tout en les encourageant à se grouper en coopérative en vue d’organiser cette filière et contribuer ainsi au développement local et à l’économie nationale.

Le directeur de l’action sociale de la wilaya de Tiaret, Kada Benammar, qui a présidé la clôture de cette session, a exprimé la disposition du secteur à accompagner les jeunes pou r pour développer cette filière génératrice d'emploi.

La cérémonie de clôture de cette session de formation, d'une durée de cinq jours, s’est déroulée en présence de représentants de la Direction des services agricoles, de la Conservation des forêts, du Conseil interprofessionnel de la filière de plantes aromatiques et médicinales et du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, ainsi que des cadres de l’Agence de développement social.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.