Société

USA - chômage Nouveau plan d'aide en vue avec une assistance aux chômeurs réduite

Publié par DK NEWS le 29-07-2020, 17h59 | 19
|

 L'aide financière qu'accorde le gouvernement fédéral américain aux chômeurs depuis le début de la crise pourrait être réduite à 200 dollars par semaine, au lieu de 600 dollars depuis avril, et les discussions devraient démarrer lundi soir, selon plusieurs médias.
"Les républicains du Sénat veulent réduire l'aide de 600 dollars à 200 dollars jusqu'à ce que les Etats puissent mettre en oeuvre une nouvelle approche qui paierait aux travailleurs 70% du revenu qu'ils percevaient avant de perdre leur emploi", détaille le Washington Post. Les 50 Etats américains "sont censés introduire progressivement la nouvelle formule d'ici deux mois (...), bien que l'on ne sache pas à quel point ce processus pourrait s'avérer fastidieux", relève le quotidien. L'opposition démocrate souhaite de son côté prolonger l'aide de 600 dollars hebdomadaires au moins jusqu'en janvier 2021.  Les responsables démocrates au Congrès devaient rencontrer lundi soir le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, pour entamer des discussions formelles sur un nouveau plan d'aide à l'économie, d'un montant total d'environ 1.000 milliards de dollars, selon le Washington Post. Il pourrait comprendre un nouveau chèque pour les ménages, des prêts supplémentaires pour les petites et moyennes entreprises les plus touchées, et des fonds pour permettre aux écoles de rouvrir. 
Le temps presse à seulement 100 jours de l'élection présidentielle.
Steven Mnuchin avait insisté dimanche sur le fait qu'"il ne serait tout simplement pas juste d'utiliser l'argent des contribuables pour payer davantage des gens pour rester à la maison que s'ils travaillaient et trouvaient un emploi".
Interrogé sur une éventuelle nouvelle baisse des impôts ou une réduction de charges sociales souhaitées par le président républicain, il avait rétorqué: "Les versements directs sont un moyen beaucoup plus rapide de donner à tout le monde une réduction d'impôts, et c'est beaucoup plus rapide que la réduction des charges sociales".
L'aide du gouvernement fédérale s'ajoute aux allocations chômage versées par les Etats avec des montants et durées variables: elles peuvent aller de 235 dollars (205 euros) par semaine dans le Mississippi, à 823 dollars (720 euros) dans le Massachusetts, et de trois mois en Géorgie ou dans le Nevada à six mois dans le Maryland.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.